“Croix-Rouge : AlliĂ©e rĂ©pressive et raciste des Etats, des frontiĂšres, de l’enfermement… Etouffe toi dans ta bonne conscience !”

On a été taguer cette phrase sur un bùtiment utilisé par la Croix-Rouge, à Toulouse.

Pour rappeler le rĂŽle dĂ©gueulasse que joue cette association sous couvert de “neutralitĂ©” et d”humanisme”.

Dans diffĂ©rents pays d’europe, la CR participe Ă  la gestion des centres de rĂ©tention pour personnes sans-papiers. Quand ils n’ont pas directement les clĂ©s des cellules, ils veillent Ă  ce que “tout se passe bien” (= maintenir l’ordre), de l’enfermement jusqu’aux expulsions dans des charters Frontex.

Ils se vantent de promouvoir la rĂ©insertion en utilisant le travail forcĂ© de milliers de personnes par les TIG (Travaux d’IntĂ©rĂȘts GĂ©nĂ©raux).

Ils sont toujours prĂȘts Ă  aider les Etats dans leurs politiques sĂ©curitaires, comme avec les brigades sanitaires ces derniers mois.

On a voulu leur renvoyer un peu de notre dĂ©goĂ»t et en profiter pour exprimer notre solidaritĂ© Ă  Carla, arrĂȘtĂ©e il y a quelques jours et accusĂ©e d’avoir participĂ© Ă  la lutte contre les CIE (Centres de RĂ©tention Administratifs en italie).

LibertĂ© pour Clara et toutes les personnes enfermĂ©es !

Feu Ă  toutes les prisons.


Article publié le 20 AoĂ»t 2020 sur Iaata.info