« La société moderne est devenue une société du risque, dans le sens où elle s’emploie toujours plus à débattre des risques qu’elle a elle-même engendrés, à les prévenir et à y faire face. »

Ulrich Beck, La société du risque, 1986

En 1986, la même année que Tchernobyl, Ulrich Beck, sociologue allemand, publie La société du risque, ouvrage qui va avoir un impact important sur le mouvement écologiste allemand et un retentissement mondial. Il ne sera traduit en français qu’en 2001.

Ce qu’il démontre alors, c’est que l’histoire de la société industrielle coïncide avec l’apparition d’un système de règles visant à parer aux dangers engendrés par son activité même :

«  La modernité, qui crée de l’incertitude dans tous les aspects de l’existence, trouve son antidote dans un contrat social contre les risques et dommages d’origine industrielle, élaboré à partir de contrats d’assurance publics et privés. Le résultat : une confiance nouvelle, ou renouvelée, envers l’entreprise et envers l’état. »

« Un incendie s’est déclaré le 26 septembre 2019 aux alentours de 2h40 au sein de l’entreprise Lubrizol, quai de France à Rouen. Cette entreprise est classée SEVESO [1] seuil haut. Elle produit, notamment des additifs pour l’huile. »

Publiez !

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info


Article publié le 14 Oct 2019 sur Rebellyon.info