Novembre 2, 2020
Par Mondialisme.org
200 visites


Dans un récent article consacré à « l’islamogauchisme » (terme inepte puisqu’il s’agit en réalité d’une « gauche théocompatible » qui s’oppose à la gauche laïco-républicaine xénophobe, tantôt européiste tantôt souverainiste) un journaliste de Libération a écrit :
« L’écrivain Pascal Bruckner reprend la notion [d’islamo-gauchisme] en 2006 dans la Tyrannie de la pénitence (Grasset) pour dénoncer une “alliance entre militants de gauche et associations musulmanes radicales”. L’essayiste s’appuie en fait sur un texte intitulé « Le Prophète et le prolétariat » publié en 1994 par Chris Harman, leader du Socialist Workers Party (mouvement trotskiste au Royaume-Uni), qu’une lecture tronquée fait passer pour la promotion d’une telle coalition stratégique. »
L’auteur de cet article (Simon Blin) n’a visiblement rien compris au texte dont il cite le titre. En effet, Chris Harman conclut son long article en promouvant une telle coalition “contre l’impérialisme et contre l’Etat”.
Mais il faut aller plus loin que ce texte de 1994, qui, après tout, aurait très bien pu n’avoir aucune conséquence concrète. Or, ce n’est pas du tout le cas, comme en témoigne l’article de Hossam El-Hamalawy traduit intégralement ci-dessous. Journaliste et blogueur égyptien, membre des Socialistes Révolutionnaires (groupe égyptien originellement très proche du SWP britannique auquel appartenait Chris Harman), l’auteur décrit en détail cette collaboration entre néotrotskistes et islamistes dans son pays et son souhait de l’approfondir.

PDF - 194.1 ko



Source: Mondialisme.org