Débutés vendredi 30 novembre, les blocages de lycées de la métropole toulousaine continuent. La journée du lundi 3 décembre a été marqué par la traversée du centre-ville de nombreux cortèges violemment réprimé par les forces de l’ordre. Aujourd’hui 4 décembre, les blocages ont repris.

Pendant ce temps, les gilets jaunes poursuivent leurs actions.

Cet article sera mis à jour régulièrement.

Listes non exhaustives des lycées bloqués ce matin :

- Rive Gauche

- Ozenne

- Déodat

- lycée agricole (Auzeville)

- Raymond-Nave

- Arènes

- Sainte-Marie-de-Nevers

- Bellevue

- Berhtelot

- Saint-Exupéry

- Stéphane Hessel

- Pierre Paul Riquet (Saint Orens)

- Charles de Gaulle (Muret)

Retour partiel sur la matinée

Ce matin, les lycéen.ne.s de Raymond Nave ont réussi à faire fuir la police qui intervenait devant leur lycée. Les flics sont partis après avoir gazés.

L’entrée du lycée de Blagnac a pris feu. Le lycée est fermé jusqu’à lundi.

Le bureau du proviseur de Berthelot a été partiellement incendié cette nuit.

Un cortège est passé par le Capitole en fin de matinée, il a été chargé par les flics à coups de lacrymos et de Flashball. La préfecture annoncait en fin de matinée 2500 manifestant-es, et au moins 7 arrestations.

Un rassemblement a eu lieu à 14h à Jean Jaurès appelé par l’UET (syndicat étudiant) et les syndicats de l’enseignement. Plusieurs centaines de personnes s’y sont retrouvé, encadré par une compagnie de CRS, avant de partir en manifestation.

La Dépêche annonce 3 condés blessés ce matin. Moins réjouissant, un lycéen a été blessé au visage route d’Albi.

Comme hier, tout les transports en communs sont à l’arrêt, sur ordre du préfet.

Un trac distribué pendant les manifs lycéen.ne.s utile à tout.e primo-manifestant.e :



Par Information Anti Autoritaire Toulouse et Alentours (IAATA),

Source: http://iaata.info/Suivi-des-manifestations-du-mardi-4-decembre-2910.html