Tu nous avais prévenus, Manu, hein.

Tu nous l’as dit, que tu Ă©tais en guerre. Mais tu n’es pas en guerre contre un petit virus, ni contre des ennemis fantasmĂ©s. Non, tu as initiĂ© une guerre idĂ©ologique. Tu es en guerre contre notre monde. Tu es en guerre contre la vie, la joie, le plaisir, la simplicitĂ©, le beau, le gratuit, le naturel, le diffĂ©rent, la solidaritĂ©, le partage, l’autonomie… tu es en guerre contre la LibertĂ©.

LĂ , tu viens d’annoncer en grande pompe toute une sĂ©rie de mesures plus liberticides les unes que les autres, dans un discours dĂ©goulinant de haine de l’autre. Tu camoufles tes envies de toute puissance derriĂšre un racisme dĂ©gueulasse. Tu n’aimes pas que des gens se permettent de disposer de leurs vies. Tu n’aimes pas perdre le contrĂŽle, ni voir des gens se dĂ©tacher de ton monde Ă  toi. Mais ton monde Ă  toi, il est pourri jusqu’Ă  l’os, et on n’en veut pas. Oui, moi, je veux me sĂ©parer de toi et de ton monde. C’est vrai.

Notre monde n’est pas le tien, et tu ne veux pas de cohabitation. Tu veux nous Ă©craser. Nous Ă©radiquer. Nous asservir Ă  tes projets mortifĂšres. Et lĂ , ça y est, tu veux vraiment prendre tout le monde, jusqu’aux enfants. Eux aussi, tu veux les enfermer, les mater, les mouler. Tous jusqu’aux derniers. Il n’y aura bientĂŽt plus personne qui aura connu la libertĂ© de grandir sans entrave. Tu aimerais certainement que plus personne ne connaisse le goĂ»t de la vie, et que l’on aime tous le parfum de ton monde, mais ton monde, Manu, il pue la mort.  

On ne se laissera pas faire. On ne te servira pas nos vies sur un plateau. On ne regardera pas notre monde sombrer sans se battre. Et si ça doit ĂȘtre une lutte Ă  mort, alors trĂšs bien. Nous viendrons cramer ton monde.

LAM (Libres apprenants du monde)


Article publié le 05 Oct 2020 sur Groupe.proudhon-fa.over-blog.com