→ Pour le contexte : https://renverse.co/infos-locales/article/nous-sommes-tous-et-toutes-antifascistes-2666?fbclid=IwAR01Iw8hH2rGH6ihAD2Hr9hlEdDYOCqDPYcBAgnbJeNHiaAPD6VvyVt-Iig

En tant qu’Alliance Basel Nazifrei, nous commentons le verdict :

  1. Ce verdict – sept mois de prison pour un peu plus que la présence à la manifestation – est une attaque ciblée contre des personnes politiquement actives.
  2. La grande et forte manifestation du 24 novembre est considérée comme un acte de trouble à l’ordre public, et certains moments de celle-ci sont considérés comme des “violences et menaces contre les fonctionnaires”. Il n’est pas tenu compte du fait que ce jour-là, des néonazis (dont la politique équivaut à l’assujettissement et à l’anéantissement des non-blancs, des juifs et des gauchistes) ont tenté de se servir de Bâle comme d’une scène. Elle ne tient pas non plus compte de la violence émanant des “forces de l’ordre” : ce sont elles qui ont tiré massivement (au moins 14 coups de feu) avec des balles en caoutchouc sur le train de manifestation de la Schwarzwaldallee, qui tentait de passer la chaîne de police. Au coin de la Mattenstrasse et de la Rosentalstrasse, la police a tiré sur la manifestation antifasciste. Cela est prouvé par les preuves que la police a recueillies et qui sont à la disposition des avocats. Plusieurs manifestant.e.s ont été blessé.e.s, dont au moins une personne avec des lésions oculaires graves et permanentes.

Nous voulons préciser que cette poursuite a un caractère politique et s’inscrit donc dans la tendance mondiale d’un pouvoir étatique de plus en plus autoritaire. Raison de plus, cependant, pour continuer à construire un mouvement extra-parlementaire fort. Contre les activités de la droite et contre les structures répressives et racistes de l’État.

Texte traduit de l’allemand au français.


Article publié le 02 Août 2020 sur Lahorde.samizdat.net