Janvier 14, 2022
Par Union Syndicale Solidaires
416 visites


SUD Ă©ducation Ă©tait reçue ce soir, avec les organisations autres organisations syndicales et la FCPE, au ministĂšre de l’Éducation nationale, par Castex, VĂ©ran et Blanquer. 

Nous y avons porté les revendications des personnels :

  1. Repousser les Ă©preuves de spĂ©cialitĂ©s de mars Ă  juin et annuler les Ă©valuations de mi-CP. C’est l’affaire d’un arrĂȘtĂ©. La situation est objectivement intenable pour les enseignantes et enseignants chargĂ©-e-s de prĂ©parer les Ă©lĂšves Ă  ces Ă©preuves.

  2. AcquĂ©rir sur budget d’État le matĂ©riel de protection nĂ©cessaire, et annoncer dĂšs Ă  prĂ©sent un calendrier et un volume clairs : masques FFP2, capteurs de CO2, purificateurs d’air, auto-tests

  3. Recruter immédiatement des personnels titulaires en nombre suffisant pour faire face aux besoins en termes de remplacement.

LĂ  encore, les leviers existent : il faut recourir aux listes complĂ©mentaire, admettre les admissibles au concours internes, et mĂȘme ouvrir des concours supplĂ©mentaires.

Au-delĂ , nous avons soulevĂ© la nĂ©cessitĂ© d’un plan d’urgence, les droits des personnels prĂ©caires, AED et AESH. Nous avons Ă©galement solennellement demandĂ© la dĂ©mission de Blanquer, dont l’attitude autoritaire et inconsĂ©quente n’est plus tolĂ©rĂ©e par les personnels.

Le ministre Blanquer a annoncĂ© un certain nombre de choses concernant les recrutements, qui sont une premiĂšre avancĂ©e mais encore en-deçà des besoins, et recourant encore trop aux personnels prĂ©caires   : 

– recrutement de 3300 contractuels pour la pĂ©riode qui vient :

– nous ferons le recrutement des listes complĂ©mentaires dans le premier degrĂ© ;

– recrutement de 1500 AED supplĂ©mentaires jusqu’à la fin de l’annĂ©e scolaire ;

– recrutement de 1500 vacataires administratifs dans chaque circonscription pour appuyer un appui dans la gestion quotidienne de la crise.

Le ministre a fait un certain nombre d’annonce sur les questions sanitaires :

– crĂ©ation d’une instance bimensuelle du suivi de la situation sanitaire ;

– dotation de 70 millions de masques chirurgicaux, avec une livraison entre le dĂ©but de la semaine prochaine jusqu’à la fin du mois de janvier pour les personnels ;

– masques FFP2 : le premier ministre envisage de les distribuer pour les maternelles (qui ne portent pas le masque), et l’on pourrait l’étendre au primaire (oĂč les Ă©lĂšves sont moins vaccinĂ©s), pour les personnels qui le souhaitent.

Sur les questions pĂ©dagogiques, c’est la cacophonie : le ministre refuse de s’engager sur le report des Ă©valuations de mi-CP et des Ă©preuves de spĂ©cialitĂ©s. Le premier ministre s’est montrĂ© prĂȘt Ă  revoir les choses en fonction de l’évolution de l’épidĂ©mie.

Ces annonces prĂ©sentent certaines avancĂ©es, en particulier le recrutement des listes complĂ©mentaires dans le premier degrĂ©, et montre que des revendications peuvent ĂȘtre arrachĂ©es dans la pĂ©riode. NĂ©anmoins, elles sont trop Ă©loignĂ©es des revendications.

SUD Ă©ducation maintient donc son appel aux personnels Ă  participer massivement aux assemblĂ©es gĂ©nĂ©rales de grĂ©vistes qui ont lieu partout, et portera dans l’intersyndicale vendredi, le mandat d’appeler Ă  une date forte dĂšs la semaine prochaine afin d’imposer le rapport de force nĂ©cessaire avec le gouvernement.

Déclaration de la délégation de SUD éducation devant le Premier ministre




Source: Solidaires.org