Près du village de Saint-Victor, dans le sud de l’Aveyron, des habitants et occupants luttent depuis plusieurs années contre la construction d’une ligne THT. Lundimatin a régulièrement relayé les appels émanant de l’Amassada, lieu central de cette lutte territoriale menacé d’expulsion depuis que la ligne THT a été déclarée d’utilité publique le 18 juin dernier. Après avoir chassé les commissaires enquêteurs, occupé les terre convoitées, organisé quelques grandes fêtes et avoir expulsé un juge des expropriations, il semblerait que les serviteurs de l’État soient en passe de prendre leur revanche. Jeudi 7 février une armada de gendarme est venue partiellement évacuer le lieu et mettre en garde à vue 5 habitants de l’Amassada.


Dès le lendemain matin, ces 5 personnes étaient présentées à un juge des libertés et de la détention. Le parquet avait en effet demandé leur placement en détention : on leur reproche l’occupation illégale de terrains privés, le dépôt de déchets sur la voie publique (sic), obstructio de passage et refus de prélèvement ADN.

Si le juge n’a pas suivi le procureur et a ordonné leur libération, deux d’entre-eux sont interdits de séjourner dans l’Aveyron et 3 autres à Saint-Victor et Melvieu. Cela jusqu’à leur procès qui se tiendra le 3 juillet.

En réaction, l’Amassada appelle à ce que le plus de monde possible les rejoignent sur le site afin de le défendre de nouvelles tentatives d’expulsions.


À lire sur lundimatin :

Les réseaux comme champ de bataille

PAS RES NOS ARRESTA [Documentaire]

Quand RTE tente de s’approprier les terres de jeunes agriculteurs pour implanter un transformateur électrique de sept hectares.

Transformateur de Saint-Victor

La Préfecture abandonne la tenue de l’enquête publique dans le Sud-Aveyron mais la mobilisation continue… [vidéo]

Être forêts de Jean-Baptiste Vidalou

[Bonnes feuilles]

Habiter les territoires en lutte

Rencontre avec Jean-Baptiste Vidalou autour d’Être Forets et de la lutte contre RTE et son monde


Source: http://lundi.am/Sud-Aveyron-5-opposants-au-grand-transformateur-de-Saint-Victor-mis-en-examen -