Aujourd’hui au SĂ©gur de la SantĂ©, hier chez Derichebourg, avant hier chez Renault, puis chez AAA, puis chez ExplĂ©o, puis… Les partenaires sociaux signent des accords Ă  tout va. Pour gĂ©rer cette crise qui bouscule les fondements du monde actuel, gouvernement, patrons et syndicats s’entendent comme larrons en foire.

Certains syndicats signent ces accords, d’autres crient au scandale et mĂȘme parfois certains jouent sur les deux tableaux : par exemple FO signe un APC honteux chez Derichebourg et appelle Ă  manifester chez Airbus. Pour les syndicats, c’est chacun pour soi ; ainsi la manifestation Airbus (FO , CFTC, UNSA) Ă©tait rĂ©servĂ©e aux seuls possesseurs de badges Airbus !! Interdit aux salariĂ©s des sous-traitants, aux chĂŽmeurs, aux prĂ©caires de manifester leur soutien…

Et ce sont les mĂȘmes qui mobilisaient contre les ordonnances Macron et les lois El Khomeri qui signent aujourd’hui ces accords de la honte. Ce sont les mĂȘme qui prĂ©tendent mener la contestation , appellent Ă  la prĂ©tendue convergence des luttes, et ne font rien pour que l’ensemble des salariĂ©s puissent dĂ©battre , participer Ă  la construction de la lutte et partager ces moments de colĂšre,de

solidarité,de bienveillance des uns avec les autres.

Le mouvement des gilets jaunes a montrĂ© qu’il Ă©tait possible de lutter sans ses structures syndicales hiĂ©rarchisĂ©e et professionnalisĂ©e. Il ont prouvĂ© qu’il Ă©tait possible de s’organiser sans chef, sans hiĂ©rarchie, sans leader. En ne laissant Ă  personne d’autre le soin de dĂ©cider et de mener leur combat, en ne faisant confiance qu’à eux mĂȘmes, ils ont remportĂ© des victoires. Leur exemple est Ă  mĂ©diter. Si l’ensemble des travailleurs de l’aĂ©ronautique et d’ailleurs ne trouvent pas les moyens de dĂ©passer ces structures syndicales qui les mĂšnent dans des impasses, s’ils ne parviennent pas Ă  organiser eux mĂȘme leur AG et Ă  combattre collectivement aprĂšs avoir mĂ»rement rĂ©flĂ©chit aux mĂ©thodes d’action, la lutte ne dĂ©passera pas les murs qui nous isolent tous les uns des autres.

SalariĂ©s de l’aĂ©ronautique et d’ailleurs ,ne laissons pas les partenaires

sociaux décider à notre place.

Collectif partout !!!


Article publié le 12 Sep 2020 sur Cntaittoulouse.lautre.net