L’Union syndicale Solidaires, engagée dans le soutien aux migrant-es et sans-papiers et pour l’égalité des droits, exprime sa solidarité avec les Gilets noirs et l’association Droits devant et le collectif La Chapelle debout.

Alors que depuis plusieurs mois les mobilisations se multiplient pour obtenir la régularisation des sans-papiers et leur droit égal au travail comme à Chronopost à Alfortville depuis le 11 juin, le pouvoir a décidé de réprimer violemment vendredi 12 juillet l’occupation pacifique de la nef du Panthéon par plusieurs centaines de sans-papiers/migrants et leurs soutiens. Plus d’une quarantaine de manifestants ont été blessés, 36 interpellés, dont19 sans-papiers qui sont depuis enfermés en centre de rétention.

L’Union syndicale Solidaires exige la libération des emprisonnés et soutient la demande des Gilets noirs d’être reçus par le Premier ministre.

Personne n’est illégal-e, liberté de circulation et d’installation, égalité des droits notamment au travail. Les sans-papiers mobilisé-es sont déterminé-es, nous le sommes aussi dans le soutien à leur apporter.


Documents à télécharger

Article publié le 14 juillet 2019


Article publié le 14 Juil 2019 sur Solidaires.org