Juin 20, 2016
Par Union Syndicale Solidaires
194 visites


Nous avons eu l’occasion de souligner à diverses reprises l’unanimisme des éditocrates français pour condamner les grèves et mobilisations contre la Loi Travail. Plus largement, la tonalité dominante dans les grands médias français est celle d’un accompagnement de la réforme et d’un dénigrement du mouvement en cours, le tout sous couvert d’information, y compris lorsque la parole semble être donnée à des représentants syndicaux au cours d’interviews qui ressemblent davantage à des interrogatoires.

Le 28 mai dernier, France info a proposé à ses auditeurs une petite innovation, au cours de l’émission « Micro européen », diffusée chaque samedi et présentée comme un « débat hebdomadaire entre deux journalistes européens pour élargir notre champ de vision sur l’un des sujets de la semaine en France ou en Europe ». Pour le dire autrement, chaque semaine, en six minutes chrono, Marie-Christine Vallet accueille des journalistes étrangers afin de recueillir leur opinion sur l’actualité française.

L’émission du 28 mai était ainsi consacrée aux grèves et aux manifestations en France, et le moins que l’on puisse dire est que nous avons assisté à un festival de clichés et de généralisations hâtives qui, loin d’« élargir le champ de vision », ont contribué à le restreindre un peu plus.

[…]




Source: