Avril 8, 2016
Par Montpellier Journal
90 visites


L’adjointe à l’urbanisme du maire (divers droite) de Montpellier, Philippe Saurel, a-t-elle respecté la loi « relative à la transparence de la vie publique », sur deux dossiers auxquels elle a pris part ? Une question à laquelle pourrait avoir à répondre la « Commission éthique » de la ville qui va être mise en place aujourd’hui à grand renfort de communication. (920 mots)

Par Jacques-Olivier Teyssier

Stéphanie Jannin et Philippe Saurel le 5 avril 2014 le jour de l'investiture du maire de Montpellier (photo : J.-O. T.)

Extrait de l'arrêté signé par Philippe Saurel, le maire de Montpellier, fixant les limites de l’exercice de la délégation de Stéphanie Jannin, adjointe au maire déléguée à l’urbanisme et à l’aménagement durable

Vous devez être abonné(e) pour lire la suite. Identifiez-vous ou Abonnez-vous pour lire cet article.

Il vous en coûtera seulement 6 € par mois !

Le seule ressource de Montpellier journal ? Les abonnements et les dons de ses lecteurs. Abonnez-vous pour soutenir l’indépendance du site.

S'abonner

Lire aussi : L’association « anti-corruption » se laisse balader par Philippe Saurel




Source: