Décembre 4, 2020
Par Squat.net
209 visites


Le tribunal ?

Les habitant.e.s ayant leur nom sur la procédure sont passé.e.s au tribunal ce mercredi matin [2 décembre 2020] à 9h30 afin de porter la voix de celles et ceux qui vivent à la Maison. Mais aussi pour toutes ces associations qui se démènent depuis des mois à aider les résident.e.s.
Le dossier désormais entre les mains du juge, les habitant.e.s de la Maison attendent la décision qui sera rendue à partir du 16 décembre. Iels sauront à ce moment là, à quelle sauce iels seront mangé.e.s.
La Silène, actuel propriétaire du bâtiment, demandent aux personnes passées devant le tribunal les sommes suivantes :
– Pour les huit appartements, 3 454,72 euros par mois d’occupation.
– Pour le gardiennage (agents de sécurité), 336 euros par jour d’occupation.
– Pour les frais judiciaires et autres, 2 000 euros.

Sérieusement ? A des personnes sans ressources qui trouvent quand même la force d’essayer de mettre un maximum de personnes à l’abri pour l’hiver alors que déjà, le froid et l’humidité ronge les os des sans-abris.
Une personne de 72 ans vit dans cette Maison, quelles solutions à long terme ?

Et les habitant.e.s et les hébergé.e.s ?

La Maison Géronimo et ses résident.e.s continueront à accueillir du mieux qu’iels le peuvent les personnes désireuses de trouver un refuge, un lieu sécure où iels pourront se reposer et se concentrer sur leur avenir. Oui, car ce n’est pas lorsque l’on cherche à subvenir à nos besoins primaires (manger, se reposer, dormir dans un lieu en sécurité) que l’on peut se lancer dans des démarches à très longues durées. Trop longues même, menant bien souvent à un découragement, un sentiment que rien n’avance, à l’abandon. Préférant parfois le peu de la rue, ne se sentant nulle part à leur place dans la société. Les habitant.e.s tant qu’à elleux vont continuer leur démarches, à tendre la main à qui en a besoin, soutenir les plus démuni.e.s, pallier aux manquements du système. Certain.e.s prendront la route, d’autres resteront, seul l’avenir et la force de notre détermination mèneront leur pas, quelle que soit la direction.

Soutenez la Maison, qu’importe l’avenir !

Rien n’est fini, ce n’est que le début.
« Ils voulaient nous enterrer sans savoir que nous étions des graines ».

Continuez à soutenir la Maison et toutes les démarches citoyennes, solidaires, près de chez vous ou à des kilomètres.
L’union est notre plus grande force.

(…)

Les habitant.e.s de la Maison souhaitent remercier toutes les associations, collectifs, et personnes venues en aide d’une façon ou d’une autre à la Maison.
Merci aux Guerrières de l’Ouest, aux Ami.e.s de May, à l’AFASN (Antifascistes Bassin Nazairien), au XXIII. Sant Nazer, au R’Éveillons la Solidarité, à l’Association Amicale de la Protection Animale-AAPA/Veg/ALF/Antispécisme, aux Sourie-ion-Anti-gaspi, à la Fraternité Saint-Nazaire, au Trait d’union, ainsi que Le Carillon de Saint Nazaire et bien d’autres.

Merci sincèrement à toustes: anonymes, collectifs, associations, groupes affinitaires… Pour les dons, les ravitaillements, la présence, les douches, l’électricité, l’eau, l’aide psychologique, matériel, physique, les transports, etc.

Contact:
Maison Geronimo – Collectif Résistance
33 rue Émile Littré
44600 Saint Nazaire
Tél : 06.37.30.80.52

#Geronimo

[Publié le 3 décembre 2020 sur Indymedia-Nantes.]




Source: Fr.squat.net