mir Hossein Moradi mĂ©daillĂ© d’argent de l’Olympiade d’astronomie en 2017, Ali Younessi mĂ©daillĂ© d’or de l’Olympiade mondiale d’astronomie en Chine en 2018, Navid Afkari *1un lutteur trĂšs cĂ©lĂšbre dans son pays ayant remportĂ© plusieurs championnats, sont tous dans le couloir de la mort pour avoir participĂ© aux manifestations contre la vie chĂšre de novembre 2019 en Iran. Ils sont quelques figures cĂ©lĂšbres parmi des milliers d’inconnus victimes de la rĂ©pression survenue lors de ces protestations

Le dernier rapport d’Amnesty International, « Iran : l’humanitĂ© piĂ©tinĂ©e Â» dĂ©nonce :
– L’utilisation gĂ©nĂ©ralisĂ©e de la torture avec des coups, des coups de fouet, des dĂ©charges Ă©lectriques, des positions douloureuses, des simulacres d’exĂ©cution, le « waterboarding Â» (simulacre de noyade), des violences sexuelles, l’administration par la force de substances chimiques et la privation de soins mĂ©dicaux ;
 Des procĂšs d’une flagrante iniquitĂ© pour des accusations sans fondement relatives Ă  la sĂ©curitĂ© nationale, auxquels plusieurs centaines de personnes ont Ă©tĂ© soumises ;
 Des condamnations Ă  mort prononcĂ©es sur la base d’« aveux Â» entachĂ©s par l’utilisation de la torture.

En plus de la rĂ©pression officielle, le rĂ©gime iranien se sert de l’épidĂ©mie de coronavirus pour se dĂ©barrasser de ses prisonniers politiques. Des documents officiels qu’Amnesty International s’est procurĂ© rĂ©vĂšlent que le gouvernement iranien a ignorĂ© les demandes rĂ©itĂ©rĂ©es de ressources supplĂ©mentaires formulĂ©es par de hauts responsables de la gestion des prisons en Iran en vue de contrĂŽler la propagation du COVID-19 et traiter les dĂ©tenus atteints. Pour le rĂ©gime tous les moyens sont bons pour anĂ©antir les opposants et semer la terreur dans la sociĂ©tĂ©.

Les organisations membres du Réseau syndical international de solidarité et de luttes,
 rĂ©affirment leur soutien au peuple iranien et leur solidaritĂ© envers les travailleurs et travailleuses d’Iran,
 condamnent la rĂ©pression et le harcĂšlement subis en Iran par des enseignant·es, des syndicalistes, des militant·es des droits sociaux et humains, des artistes, des kurdes et des citoye·nes ordinaires,
 demandent l’annulation de toutes les condamnations injustes et contraires aux libertĂ©s et droits fondamentaux ; ainsi que la libĂ©ration immĂ©diate et sans condition, pendant cette pandĂ©mie du virus Covid-19, de tous les militant·es emprisonnĂ©.es en raison de leurs activitĂ©s syndicales.

*1 -Mise a Jour Malgré une mobilisation Internationale nous avons appris que Navid Afkari avait été exécuté Samedi 12 Septembre 2020

https://iranhr.net/en/articles/4427/

Rassemblement de Protestation contre la peine de mort en Iran

Ce Samedi 19 Septembre 2020,

De 16 H Ă  17H30,

Parvis des Droits de l’Homme, Trocadero Paris 16

 Nous vous invitons Ă  prendre la parole

 OrganisĂ© par SSTI et d’autres associations Ă  Paris

http://www.laboursolidarity.org/

http://www.laboursolidarity.org/IMG/pdf/2020_-_9_-_11_-_no_to_the_capital_punishment_in_iran_-_engl_-_fr-2.pdf


Article publié le 18 Sep 2020 sur Nantes.indymedia.org