Home»Actus»Soutien total aux militant-e-s BDS poursuivi-e-s par le gouvernement allemand !


image_pdfimage_print

La Campagne BDS France exprime sa solidaritĂ© sans rĂ©serve avec les 3 militant-e-s BDS, Stavit Sinai, Ronnie Barkan et Majed Abusalama, poursuivi-e-s par le gouvernement allemand. Stavit Sinai et Ronnie Barkan sont israĂ©lien-ne d’origine juive et Majed Abusalama est palestinien.

Ils comparaßtront devant un tribunal à Berlin le 3 août prochain.

Leur prĂ©tendu dĂ©lit ? Avoir interrompu le discours anti-BDS qu’était venue assĂ©ner Ă  l’universitĂ© Humbolt de Berlin une reprĂ©sentante du gouvernement israĂ©lien.

Est-il encore besoin de dĂ©montrer la nĂ©cessitĂ© du BDS face Ă  l’impunitĂ© de l’Etat d’IsraĂ«l, qui impose depuis 72 ans au peuple autochtone palestinien une politique qui se caractĂ©rise par le vol continu de ses terres et ses ressources, des lois et des pratiques d’apartheid, l’interdiction stricte du retour des rĂ©fugiĂ©-e-s, des assassinats et des massacres tels qu’à Gaza, la rĂ©pression sans merci des rĂ©sistant-e-s, un chantage permanent Ă  l’antisĂ©mitisme 


Certains courants d’opinion estiment que l’Histoire de l’Allemagne Ă©tant marquĂ©e par le gĂ©nocide nazi, il est comprĂ©hensible que cet Etat cherche Ă  se prĂ©munir contre toute accusation de faiblesse face Ă  l’antisĂ©mitisme. Mais en rĂ©alitĂ© le gouvernement allemand est inexcusable : mĂ©nager un Etat qui dĂ©veloppe au nom des Juifs du monde entier une politique raciste et  cherche Ă  rayer un peuple de la carte pour coloniser son pays, ne peut que favoriser l’antisĂ©mitisme.

Les 3 militant-e-s BDS ont eu raison d’interrompre la prestation honteuse de la reprĂ©sentante du gouvernement israĂ©lien. Ils l’ont fait pacifiquement, ainsi que le prouve une vidĂ©o de l’évĂšnement.

Ce n’est d’ailleurs pas la premiĂšre fois qu’un tel Ă©vĂšnement se produit. Souvenons-nous de la confĂ©rence que l’ambassadrice d’IsraĂ«l en France avait voulu donner le 30 mars 2017 aux Ă©tudiant-e-s de l’Institut d’Etudes Politiques de Rennes : face aux protestations de militant-e-s anticolonialistes la majoritĂ© des Ă©tudiant-e-s avaient quittĂ© la salle !

RĂ©cemment, le 11 juin 2020 la Cour EuropĂ©enne des Droits de l’Homme a clairement dĂ©clarĂ© dans un jugement se rapportant Ă  la condamnation de militants BDS en France que le BDS relĂšve de la libertĂ© d’expression.

Alors, rĂ©pĂ©tons-le avec de nombreux-ses militant-e-s attachĂ©-e-s au droit international et aux droits humains universels :

Stavit Sinai, Ronnie Barkan et Majed Abusalama doivent ĂȘtre relaxĂ©-e-s !

Le 20 juillet 2020,
La Campagne BDS France

Previous post

Exhortez la superstar du football Rahim Sterling Ă  ne pas signer avec Puma

Next post

This is the most recent story.


Article publié le 21 Juil 2020 sur Bdsfrance.org