Mars 31, 2018
Par Marseille Infos Autonomes
36 visites

Le communiqué d’un collectif aixois et marseillais autonome qui a hissé sur un point de passage autoroutier à Marseille une banderole de soutien aux facs et lycées en lutte et contre la répression fasciste et policière :

Solidarité avec les étudiant-e-s et lycéen-ne-s en lutte !

En modeste soutien à la lutte étudiante partout en France, que nous ne saurions tarder à rejoindre avec plus de vigueur, les camarades de Aix-Marseille ont hissé une banderole sur un point de passage autoroutier à Marseille : Face à la répression, l’insurrection !

Suite aux violences policières et aux agressions fascistes subies par les compagnon-ne-s en lutte à Montpellier, Lille, Strasbourg, Caen, Nantes et ailleurs – agressions souvent indissociables, la police protégeant les fascistes – les camarades de Aix-Marseille ont décidé d’afficher un soutien total avec celleux qui se battent et agissent contre le « plan étudiant », la loi ORE et contre les logiques de ce système autoritaire et capitaliste véritable machine à broyer les rêves, le futur et les vies humaines d’une jeunesse bien décidée à se réapproprier ce qui lui appartient : tout ! Tout ou rien ! L’amour ou rien ! Voilà nos revendications.

La lutte étudiante vise l’autodétermination, la liberté et une vie meilleure sans verticalité. Sur cette route pavée d’espérances, les fascistes, l’État et sa police constituent un obstacle. Un obstacle qui n’est pas insurmontable. Le vieux monde résiste : son emploi de la violence via des milices fascistes et son armée de robocops-CRS démontre sa décadence et sa fin prochaine. Le capitalisme se meurt, aidons-le !

En parallèle, il est essentiel de développer des mouvements anti-autoritaires, autonomes et des modes de vies substitutifs pour lutter partout contre toutes les formes de répressions : la police, le fascisme, l’ordre nauséabond et absurde du capitalisme.

Les facs occupées sont d’une inestimable richesse pour des perspectives et des pratiques autogestionnaires et libertaires qu’il nous est important de soutenir et d’encourager. Fac autogérée pour tous et toutes ! La lutte étudiante est anti-fascisante !

Face à la libéralisation des services publics, de toute la société jusqu’à l’individu lui-même, nous ne demandons pas un statu quo. On ne négocie pas avec le capitalisme. Encore moins avec le fascisme ! Nous luttons pour détruire toutes les frontières qui empêchent la libre vie des êtres humains et érodent d’authentiques liens sociaux d’entraide et de solidarité : l’État, le capitalisme, l’élitisme, le racisme, le sexisme…

Face à la progression de l’extrême-droite qui s’implante à Chambéry, Marseille, Aix-en-Provence etc. nous ne demandons pas des peines de prisons et des procès-spectacles vides de sens. Formons des réseaux de complicités antifascistes et radicaux ! Fachos, hors de nos facs ! Hors de nos villes ! Hors de nos vies ! Hors de la galaxie !

Face à la répression disproportionnée et aveugle de la police – institution qui restera à jamais synonyme d’oppression – peu importe la couleur de l’uniforme : notre insurrection et notre ingouvernabilité seront leurs maux de désordre.

Les vnr-deter de Aix-Marseille




Source: