Le 29 juin dernier, il y a un mois maintenant, une centaine de mineurs non accompagnĂ©s se sont installĂ©s sous des tentes au square Jules Ferry, prĂšs de RĂ©publique, afin de rendre visible leur situation de laissĂ©s pour compte par les conseils dĂ©partementaux et l’Etat. Cinq associations – Les Midis du MIE, La TIMMY – Soutien aux Mineurs ExilĂ©s, MĂ©decins Sans FrontiĂšres, le Comede et Utopia 56 – les soutiennent dans cette dĂ©marche.

MalgrĂ© leurs alertes, 30 jours plus tard, l’Etat semble refuser le dialogue qui permettrait de trouver une solution conjointe avec la Mairie de Paris pour prendre en charge ces jeunes dans des dispositifs adaptĂ©s avec des moyens financiers Ă©tatiques renforcĂ©s.

Nous, associations et collectifs d’aide aux personnes exilĂ©es et aux enfants en danger, Ă©lu-e-s, sommes indignĂ©-e-s d’une telle volontĂ© d’inaction.

Ces jeunes particuliÚrement vulnérables sont ignorés

Il est incomprĂ©hensible que ces jeunes, tous en recours auprĂšs du juge des enfants pour faire valoir leur minoritĂ©, soient encore laissĂ©s Ă  la rue aprĂšs un mois. Ils devraient bĂ©nĂ©ficier de la prĂ©somption de minoritĂ© et donc ĂȘtre protĂ©gĂ©s par l’Aide Sociale Ă  l’Enfance. Ils veulent aller Ă  l’école, faire des projets d’avenir, vivre une vie d’adolescent « normal Â». Au lieu de quoi, ils dorment dans la rue, sous des tentes, et personne ne peut leur dire pour combien de temps. Ces adolescents, sĂ©parĂ©s de leurs familles, seuls sur le territoire français, sans accĂšs Ă  aucune aide, Ă  aucun endroit oĂč dormir, sont sciemment laissĂ©s dehors par les conseils dĂ©partementaux.

Le dĂ©ni des responsables politiques doit cesser : l’évaluation de minoritĂ© ne repose sur aucun Ă©lĂ©ment fiable et est faite Ă  charge

Il est incomprĂ©hensible que la situation de ces jeunes soit une fois de plus immobilisĂ©e par un vide juridique. Suite au rejet de leur minoritĂ© par les autoritĂ©s dĂ©partementales au terme de procĂ©dures d’évaluation de l’ñge dysfonctionnelles et inadaptĂ©es aux vulnĂ©rabilitĂ©s de ces jeunes, plus de la moitiĂ© d’entre eux sont finalement reconnus mineurs par le juge des enfants. Pourquoi, alors, leur faire subir des dĂ©marches longues et difficiles durant lesquelles ils n’ont accĂšs ni aux aides pour majeurs, ni Ă  la protection de l’Aide Sociale Ă  l’Enfance ? Les situations inextricables comme celles des jeunes du square Jules Ferry doivent cesser.

Nous demandons une prise en charge immédiate et adaptée pour ces jeunes

Ces jeunes sont tous vulnĂ©rables, Ă©puisĂ©s, isolĂ©s : il est urgent qu’une prise en charge adaptĂ©e leur soit proposĂ©e. L’inaction doit cesser, le dĂ©ni aussi : ces jeunes doivent ĂȘtre considĂ©rĂ©s comme mineurs jusqu’à la fin de leur recours, et tout doute doit leur bĂ©nĂ©ficier. Un accompagnement spĂ©cifique est donc nĂ©cessaire, et le simple renvoi vers les dispositifs pour majeurs ne constitue pas une rĂ©ponse.

Tous les conseils dĂ©partementaux de France doivent ouvrir un dispositif pour les mineurs non accompagnĂ©s en recours et Ă©viter ainsi de les laisser en errance et en danger. Paris doit montrer l’exemple en crĂ©ant le premier dispositif et protĂ©ger immĂ©diatement les mineurs du campement de Jules Ferry.

ÉVÈNEMENT

Rassemblement en solidarité avec les mineurs isolés à Paris ce jeudi 30 juillet de 15h à 18h place du Palais Royal.

https://facebook.com/events/s/rassemblement-en-solidarite-av/221187429097065/?ti=icl

Les 95 signataires :

Aude ABOUKHATER, Avocate Barreau de Paris ; ACORT – AssemblĂ©e Citoyennes des Originaires de Turquie ; Action contre la Faim ; Act Up – Paris ; ADJIE – Accompagnement et DĂ©fense des Jeunes IsolĂ©s Étrangers ; ADMIE – Association pour la DĂ©fense des Mineurs IsolĂ©s Étrangers ; ADSF – Association pour le DĂ©veloppement de la SantĂ© des Femmes ; AFVS – Association des Familles Victimes du Saturnisme ; Assiette Migrante ; ASQP – Agir solidairement pour le quartier Popincourt ; Association Au cƓur de la prĂ©caritĂ© ; BregagĂ©rue ;Esther BENBASSA, SĂ©natrice Ă©cologiste de Paris ; Josine BITTON, Avocate Barreau de Seine-Saint-Denis ; Caravane de Dune ; Case de SantĂ© “ça se visite !” ; Centre Primo Levi ; La Chorba ; La Cimade – Ile-de-France ; CISPM – Coalition internationale des Sans Papiers et Migrants ; CIVCR – Collectif Ivryen de Vigilance Contre le Racisme ; Collectif de soutien de l’EHESS aux sans-papiers et aux migrant-e-s ; Collectif RESF MIE 92 ; Collectif SolidaritĂ© Migrants Wilson ; Collectif de soutien de l’EHESS aux sans-papiers et aux migrant-e-s ; Collectif TRACES ; Collectif Vigilance pour les Droits des Étrangers Paris 12Ăšme ; CrĂ©teil SolidaritĂ© ; CSP75 ; Dessins sans papiers ; Disco Fugees x Disco Soupe ; Marion DODIER, avocate au Barreau de Seine-Saint-Denis ; Droit Ă  l’école ; Droit au Logement ; Ecole Thot ; EmmaĂŒs France ; Encrages ; Etats GĂ©nĂ©raux des Migrations Paris ; Exils Intra-Muros ; FASTI – FĂ©dĂ©ration des Associations de SolidaritĂ© avec Tou-te-s les ImmigrĂ©-e-s ; FCPE 92 ; FCPE 94 ; FAS – FĂ©dĂ©ration des Acteurs de la SolidaritĂ© ; FĂ©dĂ©ration des Espaces SantĂ© Jeunes ; FĂ©dĂ©ration SUD SantĂ© Sociaux ; Francas d’Ile de France ; FTCR – FĂ©dĂ©ration des Tunisiens pour une CitoyennetĂ© des deux Rives ; Femmes de la Terre ; GĂ©nĂ©ration.s Val-de-Marne ; La Gamelle de JaurĂšs ; Le GISTI – Groupe d’Information et de Soutien aux ImmigrĂ©s ; G.R.E.F – Groupement des Educateurs Sans FrontiĂšres ; Groupe Ă©cologiste du 11Ăšme ; Groupe Ă©cologiste de Paris ; Habitat CitĂ© ; HopHopFood ; Human Rights Watch ; Isabelle ROTH, Avocate Barreau de Paris ; Jardin partagĂ© Truillot ; Kabubu ; Kali ; Laboratoire Ă©cologique Ø dĂ©chet ; LDH Paris – Ligue des Droits de l’Homme ; Anne LASSALLE, Avocate Barreau de Seine- St-Denis ; Le CATRED ; Catherine LE DU, Psychologue clinicienne, Bobigny ; FrĂ©dĂ©rique LENDRES, Avocate au Barreau de Paris ; Julie MAIRE, Avocate Barreau de Paris ; HĂ©loĂŻse MARICHEZ, Psychologue clinicienne, Bobigny ; MĂ©decins du Monde ; Migrations SantĂ© France ; Migr’ACTION 79 ; Mouvement Utopia ; MRAP ; Paris d’Exil ; Pauline LEFEBVRE, PĂ©dopsychiatre, Bobigny ; Planning familial ; RĂ©fugiĂ©s Bienvenue ; RĂ©seau 92 Nord ; RESF – RĂ©seau Education Sans FrontiĂšres ; Safe Passage ; Sang pour sans ; SDJ SolidaritĂ© agir ensemble ; Secours Catholique – DĂ©lĂ©gation de Paris ; Danielle Simonnet, ConseillĂšre de Paris DĂ©cidons Paris / France insoumise ; SolidaritĂ© Jeunes Étrangers 92 ; SOS HĂ©patites ; Thanks for Nothing ; Union DĂ©partementale CGT de Paris ; l’Union syndicale Solidaires ; United Migrants ; Villa Mais d’Ici ; Watizat ; 60 AdaDa


Article publié le 02 AoĂ»t 2020 sur Solidaires.org