Octobre 24, 2020
Par Alternative Libertaire (AL)
100 visites


Le Mexique a depuis de longues années et garde toujours aujourd’hui un taux de féminicides extrêmement élevé : on se rappelle que Ciudad Juarez a été le symbole des féminicides et disparitions de femmes (des centaines depuis 1993 dans cette seule ville, chiffre probablement sous estimé). Face à la violence omniprésente exercée contre elles, les femmes mexicaines n’en peuvent plus de l’impunité perpétuelle de leurs agresseurs.

La colère et la détermination sont encore montées d’un cran depuis le début de l’année 2020, après de nouveaux féminicides qui s’ajoutent à cette terrible liste. Les semaines passées, plusieurs collectifs féministes ont occupé les bureaux de la Commission nationale des droits de l’homme à Mexico, suivies par des actions similaires dans plusieurs autres villes. Les occupantes de Mexico, parmi lesquelles de nombreuses mères ou soeurs de victimes, ont annoncé vouloir transformer ces locaux en centres d’aide aux victimes .

(Photographie : Andrea Murcia)

Il y a une semaine, les militantes d’Ecatepec ont été violemment délogées par la police, certaines arrêtées. Puis ce fut le tour des femmes du centre de Mexico de subir cette répression. Arrêtées, emmenées au commissariat pour des interrogatoires violents, elles sont retournées occuper le centre dès leur sortie. Le 16 septembre, des manifestations contre les violences faites aux femmes ont eu lieu dans tout le pays à l’occasion de la fête de l’indépendance. Le mouvement prend de l’ampleur et les occupations se multiplient à présent.

Cette combativité s’est retrouvée encore ce lundi 28 septembre pour la journée internationale du droit à l’avortement, quand plusieurs centaines de manifestantes ont marché pour la dépénalisation de l’IVG dans tout le pays, malgré l’important dispositif policier

Nous affirmons notre soutien entier aux luttes des femmes mexicaines contre les violences sexistes et les féminicides qui explosent dans leur pays.

Union communiste libertaire, le 23 octobre 2020

(Photographie : Andrea Murcia, https://www.instagram.com/usagii_ko/)




Source: Unioncommunistelibertaire.org