Mars 27, 2021
Par Brest Media Libre
298 visites


En pleine période de reproduction et de nidification, le même jour que l’expulsion de la Casa cantoniera à Oulx, une semaine après l’expulsion de la ZAD d’Arlon, avec la menace d’expulsion de la ZAD de la Colline à partir du 30 mars prochain, l’État policier détruit sciemment les écosystèmes. Une tentative (échouée, oupsig) d’affaiblir nos luttes , au nom d’un projet de bétonisation de la zone qui jamais ne verra le jour ! Si les luttes au Carnet ont déjà eu raison d’un projet de centrale nucléaire il y a quelques années, la bétonisation non plus n’y aura jamais lieu !

Le Carnet nous a vortexé.e.s. Carnet, ma Saule sister ! On s’en fait pas pour toi : une Méduse de perdue, dix de retrouvées.

Depuis nos tunnels jusqu’à votre éolienne, on reviendra chez vous, ce sera le plus beau des détours. En attendant, venez faire sécher vos chaussettes et manger des abricots secs, on vous fera des guitounes partout (si consenties).



<!–
Ce graf de soutien a été réalisé sur le hangar de l’ancien maire de Mandres-en-Barrois, qui a facilité l’acquisition du Bois Lejuc par l’ANDRA en 2016. Xav, ni oubli, ni pardon ! À bas l’État, vive les tas !

Article lu sur BureBureBure.info




Source: Brest.mediaslibres.org