Avril 29, 2016
Par Mille Babords
246 visites


Une demande d’audience a par ailleurs été adressée au préfet sur ce sujet, signée par le CSM13 et la Cimade.

Alors que des décisions d’expulsion sont toujours prises par la préfecture de Marseille à partir des mal-nommés “centres de répit”, en dépit de toutes les promesses d’accueil et d’asile faites aux déplacés de Calais par les services de l’Etat au départ de la jungle…

Le CSM13 poursuit sa campagne aux côtés des personnes en lutte.

En savoir plus :
http://www.millebabords.org/spip.php?article29342

Lire le tract :
http://www.millebabords.org/IMG/jpg/tractmohamedrv.jpg




Source: