FĂ©vrier 5, 2021
Par Basse Chaine
284 visites


Trois personnes sont en procĂšs Ă  Dijon pour avoir manifestĂ©es leur opposition Ă  la modernisation de l’arsenal nuclĂ©aire français, modernisation qui va Ă  l’encontre du traitĂ© de non prolifĂ©ration. Cet appel Ă  soutien est proposĂ© par le « Mouvement de la paix-Angers Â».

Depuis 2014, des citoyens manifestent et/ou jeĂ»nent du 6 au 9 aoĂ»t Ă  Dijon et devant le site CEADAM de Valduc contre l’arme nuclĂ©aire qu’ils estiment inefficace, dangereuse, antidĂ©mocratique, immorale et ruineuse.

Le site du CEA de Valduc assure notamment la modernisation des 290 bombes atomiques de la France. Suite Ă  l’accord Lancaster House de 2010, certaines des installations du site servent Ă©galement au Royaume-Uni pour la maintenance de son arsenal nuclĂ©aire.

Le jeudi 9 juillet 2020 vers 18 h, pour manifester leur opposition Ă  l’arme nuclĂ©aire et redire Ă  la direction du CEA leur souhait d’ĂȘtre reçus, les trois lanceurs d’alerte membres du « Collectif Bourgogne Franche-ComtĂ© pour l’abolition des armes nuclĂ©aires Â» sont entrĂ©s en voiture dans la zone du site de Valduc dite « Chantier Nord Â» dans laquelle ils ont pu pĂ©nĂ©trer librement sans mĂȘme s’arrĂȘter, personne n’étant prĂ©sent au poste de garde et la barriĂšre Ă©tant levĂ©e. ArrivĂ©s au bĂątiment blanc appelĂ© « ChĂąteau Â», Ils se sont pris en photo devant le chĂąteau avec la banderole « Armes nuclĂ©aires : reconversion du site CEA de Valduc Â». EmpĂȘchĂ©s de repartir par deux salariĂ©s du CEA, ils ont Ă©tĂ© auditionnĂ©s par la gendarmerie appelĂ©e en renfort. Le Parquet a dĂ©cidĂ© de les poursuivre. Ils encourent thĂ©oriquement jusqu’à trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende


Jacques Bourgoin, Jean-Marc Convers et Étienne Godinot sont convoquĂ©s le vendredi 12 fĂ©vrier 2021 Ă  14 heures au Tribunal judiciaire de Dijon pour avoir manifestĂ© leur opposition Ă  l’arme nuclĂ©aire.

soutenez-les : procĂ©dure et modĂšle de lettre dans le fichier ci-joint






Source: Basse-chaine.info