Décembre 3, 2021
Par Union Syndicale Solidaires
282 visites


Depuis le 27 octobre, des étudiant-es de l’Université de Paris Nanterre se mobilisent pour le droit à l’Education alors que 61 d’entre-eux/elles – sur 35.000 que compte l’université – ne sont toujours pas inscrit-es. Devant la situation grave qui leur est faite, elles et ils occupent un bâtiment de Nanterre. 

La seule réponse de la Présidence est de multiplier le nombre de vigiles, de couper le chauffage des locaux qu’ils/elles occupent et désormais d’en visser les fenêtres : c’est inacceptable !

De nombreux syndicats, dont de Solidaires, ont déjà apporté leur soutien. L’Union syndicale Solidaires a écrit au président de l’Université le 12 novembre pour l’inciter à débloquer la situation.

Notre union demande au Président de l’Université de Paris Nanterre, Monsieur Gervais-Lambony, au rectorat et au Ministère de tutelle de trouver urgement une solution pour les sans-fac dans la filière de leur choix : étudier est un droit !

Article publié le 3 décembre 2021




Source: Solidaires.org