Le Secrétariat International de la CNT ainsi que plusieurs syndicats expriment régulièrement leur solidarité avec la lutte du peuple kurde.

Dernièrement, des militant.es du Centre démocratique kurde en France (CDK-F) ont été menacé.es et leurs avoirs ont été gelés sur décision du gouvernement. Six ans et demi après la mort de Fidan Dogan, Sakine Cansiz et Leyla Söylemez, cela nous rappelle que la Turquie profite de la collaboration de la France pour réprimer le mouvement kurde.

C’est pourquoi un Collectif de soutien au CDK-F s’est monté, auquel la CNT participe. Vous trouverez la déclaration du Secrétariat international lors du premier rassemblement de soutien organisé samedi 7 juillet ainsi que le texte de création du collectif : http://www.cnt-f.org/international/Paris-Meeting-de-soutien-aux-militant-e-s-kurdes.html

La CNT


Article publié le 11 Juil 2019 sur Cnt-f.org