Avril 13, 2021
Par Basse Chaine
137 visites


Nous relayons ici un communiquĂ© de soutien aux musulman.es publiĂ© par le comitĂ© nantais de Douar Ha Frankiz en rĂ©ponse Ă  l’incendie de la mosquĂ©e Arrahma Ă  Nantes et aux tags islamophobes sur le centre Avicenne Ă  Rennes.

Dans la nuit de jeudi Ă  vendredi [NLDR : du 8 au 9 avril], la porte de la mosquĂ©e Arrahma (quartiers nord de Nantes) a Ă©tĂ© la cible d’un incendie volontaire. Selon certains mĂ©dias il s’agirait de l’acte d’un « marginal Â», « sans revendication Â».

Cette nuit [NLDR : du 10 au 11 avril], des inscriptions contre l’islam ont Ă©tĂ© inscrites sur le centre culturel islamique d’Avicenne, Ă  Rennes, Ă©voquant la « reprise des croisades Â», menace trĂšs explicite Ă  l’encontre des fidĂšles musulman.es.

Ces tristes Ă©vĂ©nements rejoignent pourtant la longue liste d’actes islamophobes recensĂ©s derniĂšrement. Sans ĂȘtre exhaustif, citons l’attentat Ă  la mosquĂ©e de Bayonne en 2019 qui a fait 2 blessĂ©s, les balles postĂ©es dans les boĂźtes aux lettres de la mosquĂ©e de Saint-Herblain et de la grande mosquĂ©e de Nantes, ou encore plus rĂ©cemment les menaces de mort profĂ©rĂ©es contre la mosquĂ©e du Mans par un nĂ©o-nazi en possession d’armes lourdes. Ces faits s’inscrivent dans un contexte d’islamophobie exacerbĂ©e et structurelle.

Ces positions haineuses, qui Ă©taient jusqu’à maintenant l’apanage des groupuscules et partis ouvertement d’extrĂȘme-droite, se retrouvent maintenant au sommet de l’Etat français. Il aura suffit d’un rien de temps pour que la rĂ©publique « jeune et dynamique Â» tombe le masque et dĂ©voile son visage fascisant, pondant une loi sur-mesure pour nuire aux musulman.es et leurs pratiques culturelles au nom de la « lutte contre les sĂ©paratismes Â» et n’en finissant plus de sortir des inepties Ă  leur sujet.

Le ministre de l’intĂ©rieur Darmanin, celui-lĂ  mĂȘme qui trouvait Marine LePen « trop molle Â» sur l’islam, s’est permis de poster un tweet de soutien aux musulman.es de Nantes et annonce faire le dĂ©placement Ă  Rennes pour soutenir les fidĂšles de la mosquĂ©e d’Avicennes. Ne semblant pas Ă©touffĂ© par la honte, ce pompier-pyromane a pourtant sa part de responsabilitĂ©s dans cette dĂ©ferlante haineuse qui s’abat sur la communautĂ© musulmane. La dĂ©rive islamophobe du gouvernement fait pousser des ailes aux fascistes en herbe et autres nĂ©o-nazis fantasmant une guerre civile. Face Ă  l’extrĂȘme droite, qu’elle soit Ă  la tĂȘte du gouvernement français ou dans la rue, Douar Ha Frankiz affirme une position anti-fasciste et soutient les musulman.es de Bretagne, de France et d’ailleurs.

Douar Ha Frankiz – ComitĂ© Nantais




Source: Basse-chaine.info