Juin 22, 2017
Par Union Syndicale Solidaires
305 visites

Depuis le Calaisis jusqu’à la vallée de la Roya, l’État traque les exilés et poursuit les citoyen·e·s solidaires. Est-ce cela la « modernité en marche » ?

Le nouveau Ministre de l’intérieur poursuit et durcit la politique de non accueil du gouvernement précédent. Au mépris des droits humains fondamentaux, l’État harcèle les migrant·e·s, les empêche de fait d’ exercer leur droit à demander l’asile et n’assure pas sa mission de protection des mineurs isolés. Ces migrant·e·s qui ont survécu à une dangereuse traversée de la Méditerranée sont contraints à passer la frontière dans des conditions périlleuses. L’État qui prétend combattre les passeurs assure ainsi leur prospérité.

[…]




Source: