Mai 7, 2021
Par Rebellyon
391 visites


Depuis le 28 avril, la mobilisation du peuple colombien a conduit à un appel à la grève générale. Des milliers de citoyen.ne.s se sont mobilisé.e.s dans toutes les villes du pays. Des étudiants, des autochtones, des ouvriers, des employés, ainsi que tous les autres secteurs de la société se mobilisent pour défendre la paix, la démocratie pour une vie digne. (…) En réponse, les forces militaires et policières multiplient les exactions sur la population. Des centaines de blessés, des torturés et des manifestants portés disparus (plus de 80) sont le résultat de cette cruelle répression à ce jour. Appel à rassemblement de soutien le samedi 8 mai à 12h, Place Bellecour, Lyon.

A l’attention de l’opinion publique française, européenne et internationale. 

En Colombie, un gouvernement qui assassine ses citoyens !

Depuis le 28 avril, la mobilisation du peuple colombien a conduit à un appel à la grève générale. Des milliers de citoyen.ne.s se sont mobilisé.e.s dans toutes les villes du pays. Des étudiants, des autochtones, des ouvriers, des employés, ainsi que tous les autres secteurs de la société se mobilisent pour défendre la paix, la démocratie pour une vie digne.

Les communautés colombiennes d’Europe et de France s’emploient sans relâche à dénoncer les violations commises. Depuis la signature de l’accord de paix il y a 4 ans, 252 anciens combattants ont été assassinés. Rien qu’en 2020, Indepaz (Institut d’Etude pour la paix) a signalé le meurtre de 310 dirigeants sociaux, et en 2021, 32 massacres ont été commis par des groupes armés d’extrême-droite. Toujours cette même année, il est à déploré l’assassinat de 57 leaders sociaux, dans l’impunité totale. 

Après les accords de paix négociés pour mettre fin à 50 ans de conflit en Colombie, le principal défi de ce pays reste celui d’assurer la protection des anciens combattants qui ont rendu les armes, et aussi des figures de la société civile et des défenseurs des droits humains. Le dernier meurtre en date du 23 avril du leader indigène Gilberto Findicue fut perpétré par un groupe d’hommes armés. Meurtre commis avec une tentative enlèvement de quatre membres de la communauté. 

Aujourd’hui des millions de citoyens se mobilisent dans les rues. Elles demandent le respect de la vie et aussi des conditions de vie digne. En réponse, les forces militaires et policières multiplient les exactions sur la population. L’Etat commet un véritable génocide contre le peuple colombien. Des centaines de blessés, des torturés et des manifestants portés disparus (plus de 80) sont le résultat de cette cruelle répression à ce jour. Sur les réseaux sociaux circulent des vidéos qui témoignent des scènes de guerre. On y voit des attaques des forces armées sur la population afin de réprimer la mobilisation. 

Citoyen.ne.s français.es, nous avons besoin de vous ! Nous appelons l’opinion publique à faire pression sur les responsables politiques français.e.s et européen.ne.s, afin de dénoncer la grave situation de violence en Colombie. Nous demandons d’une seule voix que ceux qui détiennent le pouvoir cessent de s’en servir pour réprimer et assassiner leur propre peuple. 



On maintient la lutte, c’est notre droit !! 

La Colombie résiste !! La grève ne relâchera pas !! 

Citoyen.ne.s colombien.ne.s de Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse.  



Lyon, 8 mai 2021 

Faites savoir ce qui se passe, faites circuler l’information.

+ d’infos suivre en ligne : Colombia informa

#soscolombia #ColombiaAlertaRoja #ParoNacional #Nosestanmatando #SOSColombieDDHH #IvanDuqueRenuncie #ColombiaEnAlertaRoja #ColombiaEnDictadura #ColombiaSOS #ColombiaResiste




Source: Rebellyon.info