Juin 21, 2016
Par Rebellyon
94 visites


Frustration est un magazine politique lancé il y a deux ans et demi pour démocratiser la critique sociale et promouvoir l’idée qu’un changement de société est nécessaire et possible. Tous ses articles sont écrits collectivement. Frustration travaille à devenir un média de plus en plus accessible, dépourvu de jargon et de lourdeurs stylistiques tout en assurant une argumentation méthodique et des enquêtes de qualité. Un seul mot d’ordre est de rigueur pour y participer : être contre les élites capitalistes et leurs alliés et pour les gens.

La loi Travail à laquelle s’opposent des centaines de milliers de personnes depuis trois mois n’a pas grand-chose pour elle : des effets contre le chômage très discutables, une transgression évidente des grands principes du Code du travail, une logique anti-sociale claire et le reniement des nos conquis sociaux les plus fondamentaux. Mais elle a un argument incontournable en sa faveur : dans ce monde concurrentiel et fonctionnant selon la logique du profit, elle se présente comme potentiellement indispensable.

Mais tous ces opposants dont nous sommes ne se contentent pas de mener une guerre défensive, un combat d’arrière-garde. Nous sommes en train de dessiner les contours d’un monde où la loi Travail serait inutile. Mieux, un monde où la loi Travail figurera dans la mémoire commune comme la dernière violence infligée au peuple par un ancien régime aux abois.

Nous avons réalisé ce numéro 7 pour contribuer à ce double mouvement : critique du vieux monde libéral et contours d’un nouveau résolument social et écologique. Plus long que d’ordinaire (56 pages), ce numéro comporte :

Publiez !

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info




Source: