Janvier 6, 2022
Par Le Numéro Zéro
305 visites


Le collectif d’édition Niet ! a le plaisir de vous annoncer la sortie d’Un monde sans restaurants, nouvelle traduction de l’américain du livre Abolish restaurants du collectif Prole.info (http://prole.info). Ce livre sera disponible à partir du 14 janvier 2022 en librairie et dans les lieux militants.

Pourquoi des gens se retrouvent-ils à préparer des plats pour d’autres en échange d’argent ?

Alors que les restaurants sont devenus, à l’occasion d’une crise, « non essentiels », ce roman graphique déplace la focale.

Publié en 2006 aux États-Unis, Un monde sans restaurants explique ce qui détermine l’existence de ces drôles d’établissements.

Le livre adopte le point de vue des travailleuses et travailleurs de la restauration, racontant de manière sensible leur expérience de la dépossession et de l’exploitation. Les rapports sociaux complexes qui s’incarnent dans l’économie en apparence « naturelle » d’un restaurant sont mis au jour, laissant affleurer ce qui se cache sous le steak-frites : le capitalisme !

Notre lutte n’est pas contre le fait de couper des légumes, de laver la vaisselle, de verser de la bière ni même de servir de la nourriture à d’autres personnes. Elle est contre la façon dont toutes ces actions sont rassemblées dans un restaurant, séparées d’autres actions, pour être intégrées à l’économie et faire croître le capital. Nous nous battons pour un monde où notre activité productive satisfera des besoins et sera une expression de notre vie, sans qu’elle ne nous soit imposée en échange d’un salaire– un monde où nous produirons directement les un·e·s pour les autres, et non pour vendre les un·e·s aux autres. La lutte des travailleuses et travailleurs de la restauration vise en définitive un monde sans restaurants ni travail.

Avec Guerre de classe en 2005, Abolish restaurants en 2006 et The Housing Monster en 2012, le collectif américain prole.info se confronte aux différents visages du monstre capitaliste. Un monde sans restaurants, déjà traduit dans une dizaine de langues, prend l’exemple de l’industrie de la restauration pour mieux décrire le monde du travail en général.

Plus d’infos sur http://niet-editions.fr.

Diffuser les bouquins

Si tout cela vous intéresse pour vos distros, infokiosques, bibliothèques autogérées ou tables de presse, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse mail nieteditions chez riseup.net ou à aller voir sur http://www.niet-editions.fr.

A noter que pour la diffusion militante nous procédons à une ristourne sympathique 😉

Et de toute façon, à très bientôt dans la rue !

Les éditions

Créée début 2016, notre structure éditoriale est basée sur une organisation collective, avec des objectifs clairs : proposer, dans une perspective de lutte de classes, une diffusion large des idées et des pratiques anti-autoritaires et anti-patriarcales, et développer un outil collectif en lien avec les luttes.

Critique sociale et refus de toutes les formes de domination

Nous voulons publier des textes d’analyse de l’actualité ou d’histoire des luttes populaires et autonomes, en privilégiant les écrits issus d’une expérience directe de la réalité sociale : récits, témoignages, entretiens… Nous voulons imaginer une continuité entre l’histoire et le présent, entre la théorie et la pratique, pour aider à penser le monde actuel et la manière dont nous pouvons agir sur lui.

Structure d’édition collective et outil pour la lutte

Niet !éditions repose sur un fonctionnement non hiérarchique et se donne les moyens de proposer des livres pas chers, personne n’étant rémunéré au sein de notre collectif. Nous voulons faire des livres que chacun puisse s’approprier et faire circuler, pour aiguiser colères et nourrir imaginaires.

P.-S.

En complément…




Source: Lenumerozero.info