Mai 1, 2021
Par Le Numéro Zéro
341 visites


Y en a des qui disent que les pillot.e.s c’est qu’des groules et des saccarauds, y a en même des qui disent qu’c’est des foulatras, des tabazut.e.s ou des quinarelles toujours en train de gongonner !

Y a aussi ceusses qui pensent que les jeûnes de mènant ils sont plus comme ceusses de passé un temps, qu’c’est qu’des moulachiques juste bons à marpailler leur téléphone à s’éborsiller devant leurs écrans…

‘Fin bon, c’est qu’ça en jabiasse des pleins bâchats sur les jeûnes et pas toujours en bien ! Alors pour dire « taisa-teu » aux basseuilles qui font des patricots sur les grapiot.e.s, le Couac y a fait un dossier spécial sur les jeûnes : « Gara-gnaque » !

Comme me disait l’Cuc’ à la Ric : « ‘porte comment, des garagnas, y en a toujours eu ! ». Et il avait franc raison le b’let… Eh ben mènant faut croire qu’y en a des qui veulent plus du tout qu’y en ait des garagnas…

Faudrait qu’illes soient tout.e.s bien bravounets et qu’ils marchent pas de bitors ! Ailla, c’est qu’il en a mis en place des choses l’État ! Et pour chaque pas de biganche, y a des « éduc’ spécialisés » comme ils y appellent…

Même, à l’époque ce raptaret de Sarkozy, il avait tellement le vezon contre les garagnas qu’il a les a mis sous une benne, mais pas que pour huit jours ! Et pour de vrai ! Y a justement une clanque avec Rita, qui date de 2009, qui a été l’une des premières en France à y aller sous la benne, à l’établissement pénitentiaire pour mineurs (EPM) à Meyzieux.

Y a aussi un article sur les pas cuits du ministère de l’Éducation là-haut, qui pensent que les galapiats ils apprendraient mieux avec tout plein d’ordinateurs qu’avec un professeur… J’sais pas où c’est qu’ils m’y ont décaruché c’t’idée ces jambes d’herse, mais ça fout la lourde !

Bon, ça fout un peu l’babaud tout ça mais heureusement qu’y a des pillot.e.s qui s’organisent pour

se dégibattre avec ce monde qui emboconne la gandouze ! Y a les p’tit.e.s lycéen.ne.s qui aimeraient bien s’apéger avec le Blanquer et qui font des grèves, des blocages, tout ça. Y a ben des tate-minettes qui disent qu’ielles font ça juste pour faire p’ter et fouillater l’école, mais bon, faut pas y écouter c’qu’ils barontent !

Y a aussi les étudiant.e.s de l’Outre-mer qui se rassemblent pour se faire entendre. Y a aussi les jeûnes des beaux-arts qui préfèrent caravirer dans leur école là-haut (aff reux c’qu’il est beau c’bâtiment !) plutôt qu’de tailler la fourme à la cité du Design avec le Perdriau !

Voilà, plein de choses qui font qu’on se ragrenille pas, miladzeu ! Qu’on se camphre avec la mâcle et qu’on tâche moyen de pas tirer peine !

Qu’on s’mettra jamais à genoux devant ces caillons…. et encore moins à cacasson !

Let’s block ads! (Why?)




Source: Lenumerozero.info