Juin 29, 2018
Par Rebellyon
289 visites


Être précarisé.e, c’est d’abord avoir des conditions d’emploi instables : CDD, CUI, intérim, etc. Et une fois terminé le contrat (souvent très court), c’est en général le chômage qui pointe. Mais être précarisé.e, c’est aussi avoir des conditions de travail dégradantes : pression, non respect de la dignité, non reconnaissance de l’activité exercée, surcharge de travail, de bas salaires, temps partiels, journées coupées, etc.

A ces deux types de précarité s’ajoute la précarité de représentation : il existe un bon nombre de salarié.e.s qui ne comptent pas ou peu sur une représentation syndicale combative. Nombreux sont les secteurs professionnels où les salarié.e.s sont souvent isolé.e.s ou qui fonctionnent sur la base d’une rotation des effectifs très importante. C’est aussi dans ces lieux de travail que le syndicalisme peine souvent à s’implanter puisque le droit du travail n’est pas toujours du côté des plus précarisé.e.s.

Le patronat s’appuie sur la précarité pour maintenir sous sa coupe ces travailleurs indispensables au maintien de l’activité économique capitaliste et pour faire pression sur tou.te.s les autres salarié.e.s en exerçant le chantage au chômage.

Pour ces différentes raisons, nous pensons qu’il est aujourd’hui important de réfléchir à une structure qui prenne en compte les salarié.e.s les plus éloigné.e.s du syndicalisme, des formes d’organisation collective de défense des conditions de travail. Une structure animée par ces salarié.e.s « mobiles » qui changent souvent de secteur professionnel, qui passent souvent par de longues périodes de chômage et pour qui il est plus difficile de maintenir une adhésion syndicale dans la durée au sein d’une même structure de secteur.

Construisons notre riposte collective face à l’exploitation capitaliste qui nous précarise !

Si tu te reconnais dans cette initiative, que tu souhaites prendre part au développement d’une telle structure ou simplement en savoir plus, tu es bienvenue à une réunion ouverte :


Mardi 3 juillet 2018 à 17h

au 125 rue Garibaldi – 69006 Lyon

Solidaires Précaires

Contact : [email protected]




Source: