Depuis la mi-novembre, avec la première journée de mobilisation nationale (Acte 1) des Gilets Jaunes et la dynamique d’occupation des rond points qui s’en est suivie, un mouvement social de grande ampleur se développe dans notre pays. Contre l’injustice sociale, la mobilisation ne faiblit pas. Face à cela, le pouvoir politique oppose le refus de répondre aux revendications, l’enfumage d’un “grand débat national” et… la répression. Une répression sauvage : des tirs de (…)


Communiqués des syndicats de la CNT