Novembre 2, 2021
Par Union Communiste Libertaire (UCL)
374 visites


L’Union Communiste Libertaire apporte tout son soutien aux camarades de la CGT Jeune agressés cette semaine à Albi par l’extrême-droite. Nous réaffirmons notre solidarité avec l’ensemble des militant.es du mouvement social face aux attaques fascistes qui se multiplient à leur encontre et relayons le communiqué local de soutien à nos camarades.

À Albi, des militants d’extrême-droite agressent un syndicaliste

À Albi, l’extrême-droite ne se contente pas de propager ses idées, agressives et
haineuses, par des affiches et des autocollants. Elle affirme encore sa présence et
la violence de ses pratiques en portant atteinte physiquement aux militant.es qui
ne partagent pas ses points de vue et les combattent.

En effet, lundi 25 octobre 2021, aux alentours de 22h, deux étudiants dont
Antonin, représentant du syndicat étudiant et militant de la CGT, ont été pris à
partie puis attaqués par trois militants d’extrême-droite proche de la mouvance de
Génération Identitaire (Patria Albiges) : des coups ont été portés et des menaces
proférées dans une tentative d’intimidation. Antonin, roué de coups au sol, a subi
des traumatismes qui l’ont conduit aux urgences.

Si les personnes agressées s’en sortent – fort heureusement – sans blessures ni
séquelles graves, le climat de terreur qu’installent les militants d’extrême-droite, à
Albi comme ailleurs, n’est pas tolérable. Récemment encore, à Albi, dans le cadre
d’une manifestation contre le passe sanitaire, un militant portant un drapeau
anarcho-syndicaliste a été attaqué par ce même groupe fasciste.

Les organisations signataires de ce communiqué, réunies en une coordination
antifasciste tarnaise, apportent tout leur soutien aux personnes qui ont subi ces
agressions. Elles dénoncent et condamnent fermement ces pratiques fascistes.
Elles s’alarment de leur présence envahissante dans nos villes et aux abords de
nos manifestations, de la volonté de ceux qui les portent d’en découdre avec les
acteurs et actrices des mouvements sociaux, de leur agressivité qui se déploie sans
complexes ni entraves.

À cette idéologie nauséabonde et aux méthodes dont elle s’accompagne, la
coordination antifasciste tarnaise oppose la solidarité. Elle ne cédera pas aux
intimidations et déploiera les moyens en sa possession pour ne pas laisser les
idées haineuses de l’extrême-droite envahir nos vies et nos villes. Elle appelle à
combattre ces idées pour construire une autre société, juste, humaine, féministe,
accueillante, respectueuse des autres et de la vie dans son ensemble.

Albi – le 27/10/2021

Sont signataires de ce communiqué : Sud Solidaires Tarn – UD CGT Tarn – FSU 81 – LDH Gaillac Tarn – ELAFF – PCF 81 – ADECR 81 – NPA 81 – RESF Albi et Castres – Tarn Alternatives et Autogestion – PEPS 8




Source: Unioncommunistelibertaire.org