Juillet 12, 2021
Par Union Syndicale Solidaires
431 visites


L’Union Syndicale Solidaires et Solidaires Ile-de-France apportent tout leur soutien à l’association Bureau D’accueil Et D’accompagnement Des Migrants (BAAM) et à DJ Fanaya qui subissent depuis plus de 48 heures harcèlements et menaces, initiés par LREM et largement récupérés par l’extrême-droite.

Alors que les gouvernements successifs abandonnent les migrant∙es sur les trottoirs et rendent inhumaines et antisociales les politiques migratoires, le BAAM mène à Paris depuis 2015 une action indispensable d’hospitalité et de solidarité avec les réfugié∙es.

Contrairement à la fake news que le bal serait non mixte comme l’ont véhiculé François Jolivet et Emmanuel Grégoire (député LREM de l’Indre pour l’un, premier adjoint à la Mairie de Paris pour l’autre) et sur laquelle l’extrême-droite s’est jetée comme un chien sur os à ronger, le Bal des Migrants est un événement festif, riche en mixité sociale, et est un bel exemple de vivre ensemble. Mais peut-être est-ce la thématique du bal qui dérange le député ainsi que la fachosphère ? En effet, l’initiative du BAAM s’inscrit cette année dans le cadre du mouvement contre Frontex, dispositif de contrôle des migrations dénoncé par de nombreuses associations et collectifs, tout comme par l’Union syndicale Solidaires.



Enfin l’Union syndicale Solidaires et Solidaires Ile-de-France dénoncent l’appel au boycott de l’artiste noir∙e et militant∙e anti-raciste, DJ Fanaya, qui a préféré se retirer de l’événement. C’est une nouvelle attaque grave contre les libertés publiques.

Nous appelons à soutenir et à participer à cette initiative.


Documents à télécharger

Article publié le 12 juillet 2021




Source: Solidaires.org