Octobre 18, 2016
Par Mille Babords
141 visites

Le 17 octobre, un groupe d’une soixantaine de migrant.es, résident.es et

personnes solidaires a ouvert un bâtiment public dans la vallée de la Roya. Face aux politiques de persécution des migrant.es racisé.es, aux situations de détresse qu’elle crée, aux besoins criants de ces personnes en route, les ONG collaborent et négocient le marché de gestion de la misère.

Nous refusons de jouer le jeu des États racistes et nous affirmons notre capacité d’auto-organisation : nous créons les espaces safe là où nous en avons besoin, en réquisitionnant les bâtiments qui doivent l’être.

Aux côtés de qui voyage, ici et partout, appel à soutien des personnes en lutte contre l’arbitraire des frontières.

Une épine de plus dans le pied de ceux qui restent assis dans leurs fauteuils

Le communiqué :

PDF - 32.5 ko



Source: