Après la manifestation nationale interprofessionnelle organisée par les TUC, à Londres, le 18 juin, les cheminotes et cheminots de RMT prolongent l’action syndicale revendicative directe par trois journées de grève : les 21, 23 et 25 juin.

Avec RMT, les grévistes luttent pour plus d’emplois, pour l’augmentation des salaires, pour l’amélioration des conditions de travail, contre la remise en cause des droits liés à la retraite, contre la fermeture de guichets et de gares . Depuis des années, les actionnaires empochent des dividendes, les travailleurs et travailleuses du secteur ferroviaire et les usagers paient la note !

La lutte entamée par nos camarades de RMT concerne tous les travailleurs et toutes les travailleuses de ce pays. Au-delà, elle s’inscrit et renforce les luttes menées par les cheminotes et cheminots d’autres pays.

Les organisations membres du Réseau syndical international de solidarité et de luttes, et du Réseau rail sans frontière, soutiennent l’appel à la grève de RMT et les grévistes ; nous faisons connaitre ce mouvement dans nos différents pays. Solidarité internationale des travailleurs et travailleuses !




Source: Laboursolidarity.org