Octobre 31, 2020
Par Union Communiste Libertaire 49
245 visites


L’Union communiste libertaire apporte tout son soutien aux 27 étudiantes et étudiants inculpé.es pour l’occupation de l’administration centrale de l’Université Nationale de Còrdoba, en Argentine, en 2018. Il s’agit là d’un procès inique et qui constituerait une étape supplémentaire dans la répression des luttes en Argentine, phénomène que nous rencontrons dans de trop nombreux pays, la France en tête. Une attaque contre l’un ou l’une d’entre nous, c’est une attaque contre nous toutes et tous !

Nous nous reconnaissons dans le combat de nos camarades d’Argentine face aux attaques néoliberales et aux réformes de l’ex-président Macri contre l’éducation publique et nous luttons ici aussi pour les mêmes raisons. La répression policière et judiciaire contre les militant-es vise à faire taire toutes les voix qui s’opposent au capitalisme néolibéral.

Notre combat n’a pas de frontières et les opprimé-es et les exploité-es doivent se serrer les coudes face aux attaques des Etats et des capitalistes.

Pour une éducation libre et gratuite, qui émancipe l’individu et le peuple !

Non à la répression et à la criminalisation des luttes !

Non-lieu pour les 27 de la U.N.C !

Arriba les que luchan !








Source: Unioncommunistelibertaire49.fermeasites.net