Mai 3, 2016
Par Mille Babords
203 visites


Source : http://www.ujfp.org/

ENSEMBLE FAISONS CONVERGER LES LUTTES EN FAVEUR DES DROITS DE L’HOMME, DES LIBERTÉS PUBLIQUES ET DE LA DÉMOCRATIE RÉELLE EN FRANCE ET EN PALESTINE

SOLIDARITÉ AVEC LA RÉSISTANCE PALESTINIENNE CONTRE L’OCCUPATION ET LA COLONISATION ISRAÉLIENNES SOLIDARITÉ AVEC LES 12 MILITANTS CONDAMNÉS A MULHOUSE POUR AVOIR APPELÉ AU BOYCOTT DES PRODUITS ISRAÉLIENS

L’Association France-Palestine Sète-Bassin de Thau vous invite

MARDI 3 MAI 2016 AU PALACE 24 Avenue Victor Hugo à Sète A 19 H 30

à partager le vécu de Brigitte Challande (Boycott, Désinvestissement, Sanctions -BDS 34), de Sarah Claude (International Solidarity Movement –ISM) et de Pierre Stambul (Union Juive de France pour la Paix –UJFP) qui rentrent de mission en Palestine occupée.

Ils nous expliqueront comment « vivre en Palestine, c’est résister : l’un ne peut se faire sans l’autre », comment « la résistance s’exprime dans des stratégies différentes… : reconstruire les liens entre les gens, la confiance autour de projets concrets.., partager un repas pour retrouver le chemin d’une intifada populaire et non violente » ; dans les 19 camps de réfugiés en Cisjordanie, des centres « organisent la prise en charge d’abord des enfants « en rade sur toute la ligne », puis des femmes, des familles pauvres et éclatées avec des programmes de santé, l’aide à de petits projets économiques, le développement de l’artisanat, bref un lieu d’existence et d’avenir » ; mais résister, c’est aussi « organiser des comités de protection qui font des gardes de nuit dans les villages pour empêcher les attaques des colons ».

Venez réfléchir avec nous sur les modalités d’une solidarité active avec la résistance palestinienne et sur la mise en œuvre d’une désobéissance collective pour contrer les atteintes aux libertés publiques que constituent la criminalisation du mouvement BDS et l’interdiction du boycott d’Israël dans notre pays !

Venez clarifier avec nous l’instrumentalisation politique par l’amalgame des notions au cœur des affrontements concernant la Palestine et plus largement les relations intercommunautaires dans notre pays : antisionisme et antisémitisme !

Deux ouvrages seront proposés afin de poursuivre notre réflexion :

« Le Sionisme en questions » de Pierre Stambul,

« Une parole juive contre le racisme », ouvrage collectif publié par l’UJFP




Source: