Décembre 4, 2021
Par La Feuille De Chou
140 visites


Une petite centaine de manifestants se sont rassemblés à 13h30 place de la Gare à Strasbourg, lieu imposé par la préfète du Bas-Rhin alors que la déclaration avait demandé la République qui a été du coup le point de dissolution.

En même temps une manifestation anti pass se tenait de l’Etoile à la République.

La première manifestation très radicale apportait son soutien aux Guadeloupéens réprimés lors de leur grève générale y compris par le RAID et le GIGN, comme si des syndicalistes étaient des terroristes.

Nous manifestions en même temps contre Macron et son monde capitaliste qui ferme des lits d’hôpitaux en pleine pandémie, en solidarité avec les revendications salariales des travailleurs, contre la destruction des services publics et la diminution des indemnités de chômage.

Dès le départ, nous avons subi, et tout au long du parcours, une nasse mobile de plusieurs dizaines de CRS lourdement armés qui nous collaient devant, derrière et sur les côtés. Mais que craignait la préfète?

Qu’on envahisse l’ellipse insulaire, livrée aux touristes noéliques? Qu’on aille se fourrer en zone totalement occupée par 700
policiers? Même dans la zone “libre” en apparence, où nous sommes restés, la police outrepassait ses droit, exigeant de certains qui marchaient au bord des trottoirs qu’ils descendent sur la chaussée!

Et le vidéaste de la Feuille de chou était invité à rejoindre les rangs des manifestants alors que la presse est parait-il libre. Celle de Bolloré certainement, le souteneur de Zemmour le fasciste, mais les médias libres?

Avec le pass sanitaire-sécuritaire, avec l’obligation vaccinale de fait, avec l’interdiction de fumer, de boire, de manger en dehors des prétendues ZAD (Zones d’alimentation dédiées), de vulgaires mangeoires à humains en fait, la ville de Strasbourg, la préfète, les agents de sécurité de “Astuce”, ne cessent de limiter drastiquement les libertés démocratiques!

Les manifestations sont encore tolérées, mais dans quelles conditions qui font peur aux gens au point qu’ils viennent moins nombreux. Curieux aussi de constater la différence de traitement des deux cortèges, le notre nassé de près, celui des Anti pass 67 moins surveillés par les keufs.

La manifestation radicale, s’est déroulée sans aucun incident. Quelques gros pétards ont éclaté devant la gare, puis sur le parcours, enfin à République.

Le retour en ville de certains a été très contrôlé. Une manifestante connue a subi un contrôle particulier. Sans qu’on lui demande ses
papiers, les flics ont exigé qu’elle vide ses poches! Mais que croyait-il trouveR? Elle a pu poursuivre vers le centre par le pont de l’Opéra.

Nous continuerons à manifester contre Macron et son monde, contre les fascistes quelle que soit leur étiquette, aux côtés des travailleurs en lutte, et contre le pass sanitaire et l’obligation vaccinale.

On est là, même si Macron de veut pas!

Départ de la manifestation Gare de Strasbourg

Prise de parole avant le cortège

Police partout

Manif dans le tunnel des Halles

Fin de manif République

Manifestation anti pass de la Bourse à République

https://fb.watch/9HzOgNKslV/




Source: La-feuille-de-chou.fr