Déclaration de solidarité avec Johan « Omid » Cosar, en procès pour avoir combattu contre les islamistes d’Al-Quaeda et contre l’autoproclamé État Islamique.

Johan Cosar a rejoint le Conseil Militaire Syriaque en 2012 au sein duquel combattent les chrétiens Syriaques. Cette milice a par la suite rejoint les camarades des YPG/YPJ dans la coalition des Force Démocratique Syriennes (FDS) et ceci afin de lutter pour l’autodéfense des peuples du Rojava. Le camarade Johan Cosar a notamment participé à la mise en place d’un entraînement militaire pour la milice syriaque puis il est rentré en Suisse après 3 ans d’activité. Il s’est à plusieurs reprises exprimé dans des articles afin d’expliquer et justifier sa mission en Syrie, notamment en expliquant : « Je ne renie pas un jour de lutte – je suis fière d’avoir combattu »

La répression de Johan Cosar est associée à de nombreux cas de répression contre celles et ceux qui, dans un esprit de solidarité internationale, ont bravement combattu avec les différentes composantes des FDS ces dernières années. En Italie, des camarades de Sardaigne et de Turin ont été inculpé.es au cours des derniers mois. Les cas de James Matthews et d’Ozkan Ozdil sont connus au Royaume-Uni, tandis qu’en Allemagne, Peter Schaber (journaliste du Lower Class Magazine) est au centre des préoccupations de la police criminelle d’État. Ils ne sont que quelques cas parmi tant d’autres, mais ils illustrent parfaitement la coopération entre les services répressifs européens et l’État turc.

Cela n’est en rien surprenant. La Turquie est et restera un partenaire stratégique pour la politique sécuritaire et migratoire de l’UE ainsi que pour les entreprises européennes en raison de son appartenance à l’OTAN, de sa situation géographique et l’exportation d’armes. Aujourd’hui, alors que les dernières zones du « califat de l’État Islamique » sont sur le point d’être libérées, le Rojava fait face à la menace d’invasion de la part de l’État turc. C’est pour cela que cette coopération se reflète aussi dans la répression politique comme c’est le cas avec Johan Cosar.

Solidarité avec les internationalistes qui combattent « l’État Islamique » !

Toutes et tous ensemble contre le Fascisme !

Secours Rouge International (Zurich-Brüssels)

Rote Hilfe Schweiz

RJG Bern

Secours Rouge Genève