Chine : où en est le mouvement ouvrier ?

Comme son titre l’indique, cette revue est centrée sur la situation actuelle du mouvement ouvrier chinois. Elle présente également quelques expériences de solidarité internationale avec les luttes ouvrières se déroulant sur place.

Cette revue fait suite à une délégation à Hong Kong, en novembre 2017, de l’Union syndicale Solidaires et de la centrale syndicale et populaire brésilienne CSP-Conlutas. Elle s’appuie sur les propos recueillis à Hong Kong, en les croisant avec des documents publics émanant de nos interlocuteurs/trices et/ou de chercheurEs ayant leur confiance.

Les quatre premiers chapitres présentent une série de données nécessaires à la compréhension de la suite, concernant quelques repères factuels, une chronologie, l’évolution économique de la Chine depuis les années 1990, la centrale syndicale unique sensée représenter les salariéEs (ACFTU) et les grandes vagues de luttes ouvrières dans les 25 dernières années.

Le premier article du chapitre 5 constitue le pivot de cette revue : il récapitule les éléments précédemment abordés et fournit ainsi le cadre dans lequel se situe la suite.

Les chapitres 6 à 10 sont davantage thématiques. Ils concernent les associations défendant les droits des salariéEs, les tentatives de construction d’un syndicalisme véritable, la mise en place d’une législation sociale (dont le débat sur les négociations collectives), les droits des citoyens et citoyen-ne-s, le combat écologique.

Un certain nombre de débats complexes existent entre militantEs chinoisEs, et/ou chercheurEs en sciences sociales. cette revue tente de présenter certains des points de vue en présence concernant notamment :

Solidaires international n° 13 (printemps 2019) – Chine la possibilité ou pas d’une auto-réforme de la centrale syndicale officielle chinoise (ACFTU),

Solidaires international n° 13 (printemps 2019) – Chine les structures indépendantes plus ou moins formalisées impliquées dans la défense des droits des salariéEs,

Solidaires international n° 13 (printemps 2019) – Chine les rapports entre ces organisations et l’auto-organisation des salariéEs,

Solidaires international n° 13 (printemps 2019) – Chine les possibilités de négociations collectives en l’absence de syndicats indépendants du patronat et de l’Etat.

La revue Internationale est disponible sur commande des syndicats.


Article publié le 20 juin 2019


Article publié le 20 Juin 2019 sur Solidaires.org