Mai 13, 2021
Par Union Syndicale Solidaires
287 visites


Alors que la situation en Palestine est dramatique, qu’Israël intensifie ses politiques d’apartheid et tue des dizaines de Palestiniens et Palestiniennes, la France mène depuis le début de la semaine une nouvelle offensive autoritaire contre le mouvement de soutien au peuple palestinien. 

 

Mercredi 12 mai, c’est le Président de l’Association France Palestine Solidarité qui a été arrêté et mis en garde à vue jusque tard dans la nuit à l’issue d’un rassemblement pacifique à Paris rassemblant plusieurs centaines de personnes venues soutenir la résistance palestinienne. 

 

Jeudi 13 mai, le ministre Darmanin prétend interdire la manifestation préalablement autorisée, samedi 15 mai à Paris, pour la commémoration de la Nakba qui marque l’expulsion et l’exil des Palestinien·nes de leur maisons et de leurs terres en 1948.

 

Le peuple palestinien subit la violence des colons les raids meurtriers à Gaza et fait face aux destruction de ses maisons à Jérusalem-Est plus particulièrement dans le quartier de Sheikh Jarrah. Tout ceci est couvert et/ou organisé par le gouvernement israélien qui entend liquider la présence palestinienne à Jérusalem pour en faire sa capitale au mépris du droit international. Non seulement le gouvernement français n’agit pas et continue ses relations avec ce gouvernement meurtrier, mais il réprime celles et ceux qui souhaitent exprimer leur solidarité avec les Palestiniens et les Palestiniennes.

 

L’Union syndicale Solidaires dénonce l’autoritarisme de ce gouvernement. Manifester est un droit constitutionnel, un acquis social. Nous ne nous résoudrons pas à l’inaction, nous n’acceptons pas la privation de nos libertés de manifester et de nous rassembler.

 

Solidaires appelle à soutenir tous les rassemblements en France et à exprimer nos solidarités avec le peuple Palestinien ce Samedi 15 mai

• Paris, métro Barbès, à 15h

• Lyon, place Bellecour, à 15h

• Marseille, place Bargemon, à 15h

• Saint-Étienne, place Chavanelle, à 15h

• Nîmes, avenue Feuchères, à 15h

• Metz, Place Saint Jacques, à 11h

• Toulouse, métro Capitole, à 11h

• Strasbourg, place de l’université, à 15h

• Lille, place du Général de Gaulle (Grand’Place), à 15h

• Nantes, place Maginot, à 15h

• Rennes, République, à 15h

• Annecy Haute Savoie, esplanade Place François de Menthon à 14h30

• Nancy, place Maginot de 15h à 17h

• Niort, parvis des droits de l’Homme à 11h


Communiqué Solidarité Palestine 13 mai



Source: Solidaires.org