Boum ! L’aéroport fait Boum. Bouim, le métro fait bouim (oui oui, à cause de la cavitation)…

Merci Charles Michel. Merci Théo du con et tes conneries permanentes, merci Borsu et ta destruction programmée de tout ce qui porte le sigle social, merci Bart pour tes appels au calme et merci tous les conards qui nous ont mis dans la barque atlantiste, dès 2003.

Merci le MR qui porte la voix de Destexhte et son racisme congénital, merci le cdnv qui veut des f35 pour continuer à bombarder chez les panous, merci Diroupette pour le plan chômage (et le lien est déjà tiré par les élus des quartiers du plan canal, ceux qui veulent que l’onem soit plus gentil chez eux, puisque la “précarité est terreau de tous les errements”)

Merci tous les conards et toutes les conasses paternalistes, racistes, communément admis comme producteur d’opinion à 3 balles.

Merci Patron, aussi, toi qui a pris le pouvoir depuis quelques années et qui nous monte les uns contre les autres, et détruit la trace matérialisée de la solidarité (oui, on peut aussi considérer que les prélèvements à la source sont un outil de solidarité réelle).

Et Merci encore tous les cons qui se croient en guerre, alors que ce n’est encore qu’une opération de contrôle coloniale à l’échelle du monde. Charles Michel va t’il rentrer dans le cénacle des dirigeants blancs qui peuvent se targuer de faire disparaitre un opposant politique d’un pays du sud à coup de missile, voire plus comique et moderne, de drone, sans procès, sans contexte, sans rien d’autre qu’un nom sur une liste et des dégâts collatéraux acceptables ?

La guerre contre le terrorisme, cette vache sacrée qui pue la charogne, va durer longtemps. Ils le disent déjà. Ils l’affirment encore.

Alors merci encore et encore.

Merci pour la liste des pays non conseillés aux ressortissants belges, dont la liste s’allonge, au point qu’on ne puisse plus aller que dans les territoires du nord de l’empire.

Et le tout avec des centrales nucléaires au bord de la faillite explosive, mais on reste solidaire de Didier la crapule Reinders, dont on s’étonnerait presque cette fois qu’il n’ait pas eu une course à faire dans le quartier, comme la dernière fois au sablon, ou solidaire avec …

Beurk, on dirait en tout cas qu’une chose se vérifie chaque fois : le bâton merdeux se rattrape toujours du mauvais coté.

“Daech lave plus blanc” Tout qui a un gène méridional ou africain le sait, le sent, le vit. Soyons vigilants, levons la tête, faisons taire les cons. Cette fois il est temps.