Juin 8, 2021
Par Paris Luttes
242 visites


Le Marbré est un squat où nous tentons depuis septembre dernier de nous organiser politiquement de façon autonome contre les systèmes de domination qui contrôlent nos vies et dont nous ne voulons plus.

« Nous organiser politiquement », ça veut aussi dire mettre en place ensemble des moments de vie et de partage. Dans ce sens, des activités en tout genre ont fleuri depuis septembre : moments de discussions, bibliothèque, atelier constructions, cantines autogérées, ateliers d’écritures aux prisonniers, événements publics autour de sujets variés, AG de collectifs autonomes, projection, moments jeux de société… Cette liste est non exhaustive.

Nous voulons faire de ce lieu la continuité de ce que nous vivons, nous aimons, nous partageons tout en tentant de se réapproprier ce que le système veut spécialiser et marchandiser.

Ce système nous atomise, rend nos rapports distants et les moments de sociabilité se font rare et quand ceux ci existent ils sont la plupart du temps conditionnés à des rapports marchands. La crise du Covid n’a fait qu’exacerber cet état de fait, la réouverture des terrasses réconfortant cette idée que notre vie sociale ne peut se faire que lorsque les bars sont ouverts. Et lorsque des personnes veulent s’auto-organiser pour proposer des événements connexes qui sortent de ces logiques, ils arrivent qu’ielles se mangent la répression. Nous avons une pensée aux copaines de Sainte Marthe qui ont subi l’intervention de la police et qui passeront en procès le 2 juillet au TGI de Paris.

Car nous tentons de s’organiser pour proposer et vivre des moments de sociabilité sortant des schémas imposés, nous vous invitons à une soirée bar et jeux de société au Marbré, 39 rue des deux communes à Montreuil, le Samedi 12 juin à partir de 17H.

Le bar ne proposera pas de boisson alcoolisée, mais vous êtes libres de ramener ce que vous voulez. Et parce qu’on expérimente de faire de nos espaces des lieux non-marchands, les boissons n’auront pas de « prix » fixes ou libres. Qui veut et peut mettre de la thune peut le faire dans la caisse de soutien du Marbré qui remboursera les frais engagés pour le bar, les différents frais d’avocat.es et de travaux.

En souhaitant vous y voir nombreux.ses !




Source: Paris-luttes.info