image_pdfimage_print

Campagne BDS France c/o Solidarité Palestine

21 ter Rue voltaire 

75011 Paris

Madame Anne Rigail

Directrice générale d’Air France

et

Madame Anne-Marie COUDERC

Présidente du conseil d’administration d’Air France

45, rue de Paris

95747 Roissy CDG Cedex.

Madame,

Nous constatons une nouvelle fois le partenariat de la compagnie nationale Air France avec l’évènement « So French So Food », semaine de la gastronomie française en Israël, qui se tiendra à Tel Aviv du 9 au 13 février 2020.

Nous vous demandons de reconsidérer ce partenariat d’un évènement dont l’objectif est de se servir de la haute cuisine pour masquer les violations massives par Israël du droit international.

Au moment de la publication par le président des États-Unis d’un plan dit « de paix », qui est en réalité un plan d’annexion et de liquidation de la cause palestinienne, la seule réaction possible est de refuser la loi du plus fort, et de rejeter de façon claire et sans détour tout partenariat avec un évènement qui constitue en réalité un élément d’une opération de blanchiment des violations généralisées des droits fondamentaux des Palestiniens.

Israël est un État qui continue et continuera, avec l’aval du gouvernement américain, à tourner délibérément le dos au droit international, si nous-mêmes, nous nous taisons et pire, nous nous rendons complices des agissements de cet état pour masquer ses crimes.

En 2005, plus de 170 organisations de la société civile palestinienne ont appelé au boycott, désinvestissements et sanctions (BDS) contre Israël jusqu’à ce que celui-ci se conforme au droit international et mette fin à ses violations des droits humains.

Dans le cadre de cet appel, nous attendons d’une compagnie nationale qu’elle participe à la demande de respect du droit international et des droits humains qui est le meilleur moyen pour veiller à ce que les Palestiniens, selon l’expression même du militant anti-apartheid d’Afrique du Sud, qui soutient le BDS, l’archevêque Desmond Tutu, ne soient pas réduits à «ramasser des miettes de compassion jetées de la table de ceux qui se considèrent comme (leur) maître, », mais à ce qu’ils aient le « menu complet de leurs droits ».

Nous vous en prions, annulez votre partenariat avec l’évènement « So French So Food ».

Nous nous tenons à votre disposition pour toute précision complémentaire.

Dans l’attente d’une réponse à cette lettre, nous vous adressons, Madame, nos sincères salutations.

Juliette Simon

Pour la Campagne BDS France

Mail : [email protected]

Site : https://www.bdsfrance.org/

Previous post

À Paris, soirée de mobilisation avec Ahmed Abu Artema

Next post

This is the most recent story.


Article publié le 05 Fév 2020 sur Bdsfrance.org