Décembre 5, 2020
Par Union Syndicale Solidaires
168 visites


Le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, dictateur égyptien, est accueilli en grande pompe par les dignitaires français, parlementaires, ministres et président, les 7 et 8 décembre prochain à Paris.

Les millions d’euros rapportés par les armes, technologies de surveillance et de “maintien de l’ordre” vendues par la France permettent de faire oublier les assassinats, les “disparitions”, les détentions dans des conditions déplorables, la torture généralisée et, plus généralement, les atteintes à la liberté politique. Ces dernières ont conduit à 60.000 mises en détention d’opinion, dont celle du palestinien Ramy Shaath, en prison depuis plus d’un an, uniquement pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression et à l’activité militante, enfermé dans une cellule surpeuplée, et sans soins médicaux.

Le gouvernement français doit exercer toutes les pressions à sa disposition pour exiger la libération de tous les prisonniers de conscience, militants, journalistes, avocats, emprisonnés en Égypte pour leur activité politique légitime.

L’Union syndicale Solidaires soutient et invite à rejoindre le rassemblement de solidarité avec le peuple égyptien appelé par plusieurs ONG devant l’Assemblée Nationale à Paris, le mardi 8 décembre à partir de 18h.

#FreeEgyptianDefenders


Documents à télécharger

Article publié le 5 décembre 2020




Source: Solidaires.org