Marre de défiler entre la flicaille ? Faites envoler les poulets avec votre sifflet !

Agissons sur leur ouïe, du grouillot au commissaire, qu’ils portent une oreillette, qu’ils portent des bouchons ou rien du tout. S’ils n’entendent rien ? – Ils ne savent pas ce qu’ils doivent faire !

Pour tous les priver de leur sens le plus important après la vue, pour leur rendre toute communication impossible, il faut isoler totalement le poulet de ses collègues, lui générer de l’anxiété, altérer son attention, abaisser sa lucidité, complexifier ses déplacements, perturber le commandement (le chefaillon doit alors passer de binôme en binôme pour ordonner !) : une seule possibilité : SIFFLER ! SIFFLER le plus fort possible !

Camarades à vos puissants sifflets (et bouchons d’oreilles)


Article publié le 25 Jan 2020 sur Nantes.indymedia.org