Mai 22, 2017
Par Brest Media Libre
257 visites


Appel à une journée de réflexion et d’organisation autour des luttes en cours et à venir..

Le 10 juin à Brest

L’élection de Macron n’est que la victoire du capitalisme. Dans la droite ligne des précédents gouvernements et de leurs réformes à répétition (comme par exemple les lois « Macron » et celles dites « Travail », 2013 et 2016 respectivement, réforme des retraites en 2010,… ), nous aurons le droit à de nouveaux plans d’austérité, de nouvelles lois sécuritaires et racistes, une flexibilisation des conditions de travail, réduction des minimas sociaux, de nouveaux grands projets inutiles et imposés destructeurs pour l’humain et son environnement…

Face à cela, plusieurs collectifs existent déjà dans le Finistère (que ce soit depuis la loi « travail » ou sur des thématiques spécifiques). De plus, plusieurs personnes ont pu se retrouver dans des manifestations dès le soir du premier tour pour y exprimer un rejet des politiques libérales ou fascistes. Au même moment, des bases syndicales (sans attendre l’aval des différents leaders) poussent à la constitution d’un « front social » pour poser le plus rapidement une résistance à celles-­ci. Cette journée du 10 juin a comme objectif de poursuivre ces élans. C’est en se rassemblant que des formes d’organisation horizontales se mettront en place pour ne pas rester isolé-e-s face à ce qui nous tombera dessus.

Cette journée sera l’occasion de partages d’expériences, de rencontres afin de tisser entre les individus des liens de solidarité.

Rendez­-vous donc à celles et ceux qui préfèrent sauter du train en marche, samedi 10 juin à Brest.

Signatures : Collectif des Monts d’Arrée, Collectif brestois contre la loi travail…

Programme :

10h, Place de la Liberté :

Foot et autres jeux,

Préparation de Cantine,

Tractages et ” Porteur de Paroles “,

Open­Mic et Chorale,

Préparation d’affiches et de Banderoles

Puis à partir de midi, Rendez-Vous au Square Kennedy :

Pique­-nique auberge espagnole.

On partage ce que chacun a pu apporter .

14h : discussions et ateliers en petits groupes :

Pour le moment ont été proposées :

” Est­-ce le syndiqué qui fait le syndicat ? “

­Les luttes pour les migrants et migrantes sur Brest.

­L’industrie de l ‘armement dans le Finistère

­Discussion sur la mutualisation de l’argent à partir de l’écoute d’une émissions de radio.

C’est toujours ouvert, ramène tes idées.

16h : Discussion Plénière :

” Comment s’organise­-t­-on pour gagner les prochaines luttes sociales ? “

Elle commencera par la présentation des différents collectifs et organisations présentes.

18h : apéro-musical suivi d’une cantine.





Source: