Novembre 29, 2020
Par Le Monde Libertaire
382 visites


par Justhom ‱ le 29 novembre 2020

Si Dieu est amour

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5262

Si Dieu est amour

Je dirais plutÎt comme Jacques Prévert « Dieu est formi-diable ! »

Cet article a Ă©tĂ© conçu Ă  partir d’extraits de la source RFI (Radio France Internationale).
L’Église orthodoxe russe, par la voix de son patriarche Cyrille, s’oppose à une loi sur les violences conjugales.
Les associations de dĂ©fense des droits des femmes qui espĂ©raient obtenir le vote d’une loi sur les violences conjugales en Russie se sont heurtĂ©es Ă  un mur de « croix orthodoxes russes ». Cyrille, ce patriarche, d’une bontĂ© quasiment divine, a qualifiĂ© le projet de loi de « dangereux pour la famille ! »
Ce grand donneur de leçons s’est exprimĂ© lors d’un office religieux en des termes ambigus et d’une hypocrisie crasse : « Bien sĂ»r on, ne doit permettre aucune violence au sein d’une famille – explique t-il – mais il y a quelque chose de dangereux, lorsque par la loi on interfĂšre dans la vie familiale. »
Avant cette prise de parole de Cyrille, la commission du patriarcat de Moscou (eh oui ça existe), en charge des affaires familiales, avait critiquĂ© le projet de loi, estimant qu’il Ă©tait « incompatible avec les valeurs traditionnelles de la Russie » et qu’il Ă©tait portĂ© par « les partisans de l’idĂ©ologie LGBT et du fĂ©minisme ».
Cette mĂȘme commission avait publiquement soutenu en 2017 la dĂ©criminalisation des violences conjugales.
C’est ainsi que grĂące au machisme et au patriarcat qui sĂ©vissent en Russie, avec le soutien inconditionnel de l’Église orthodoxe, entre 6000 et 7000 femmes meurent chaque annĂ©e en Russie sous les coups de leurs conjoints.
Messieurs les reprĂ©sentants de l’Église orthodoxe et toi Cyrille, vous ĂȘtes les complices du machisme et de la mort de milliers de femmes. Honte Ă  vous !
Le combat contre les destructeurs que sont l’Église et l’État est un combat nĂ©cessaire et impĂ©ratif car ces deux aberrations se nourrissent mutuellement pour maintenir les peuples sous leur domination et l’obĂ©issance comme : l’utilisation de la religion par l’État pour renforcer son autoritĂ© ; et l’utilisation du pouvoir de l’État par la religion pour imposer ses doctrines et ses rĂšgles aux peuples. »

… ses reprĂ©sentants sur terre sont exĂ©crables et ne mĂ©ritent pas la corde pour les pendre.

Justhom

RĂ©agir Ă  cet article

Écrire un commentaire …




Source: Monde-libertaire.fr