Mai 10, 2021
Par Campagne BDS France
145 visites


Home»Actus»Sheikh Jarrah : ce qu’il se passe et comment vous pouvez agir maintenant 


image_pdfimage_print

Le 9 mai 2021

Regarder l’écrasement sanglant par l’apartheid Israël des manifestations populaires palestiniennes à Sheikh Jarrah nous appelle à l’action. Nous avons précédemment démontré notre capacité collective sous la forme de #BDS. Voici 9 actions que vous pouvez entreprendre pour lutter contre l’impunité israélienne et #SaveSheikhJarrah.

Au cours des derniers jours et semaines, les manifestations palestiniennes à Jérusalem-Est occupée ont pris de l’ampleur. Elles ont du faire face à une répression brutale de la part des forces de sécurité de l’apartheid israélien, notamment des policiers formés dans l’académie de formation de la police israélienne appartenant en partie à G4S et Allied Universal.

Les résidents palestiniens autochtones de Sheikh Jarrah ont mené de longues batailles juridiques devant les tribunaux israéliens contre les ordres d’expulsion qui feraient  d’eux des « nettoyés ethniquement », expulsés de force de leurs maisons et remplacés par des colons israéliens illégaux.

La semaine dernière, le 7 mai 2021, les colons israéliens ont soumis leur réponse aux réclamations légitimes des habitants de Sheikh Jarrah devant la cour israélienne, un appareil du régime d’apartheid israélien.

Les familles palestiniennes ont ensuite [reçu un délai] jusqu’à aujourd’hui, lundi 10 mai 2021, pour obtenir un «accord» avec les colons concernant le droit à disposer de leurs maisons. Sheikh Jarrah appartient aux familles palestiniennes. Il fait partie du territoire palestinien occupé et, par conséquent, toute présence de colons israéliens dans ce territoire équivaut à un crime de guerre au regard du droit international. L’entreprise de colonisation d’Israël fait partie intégrante de son système d’apartheid contre tou.te.s les Palestinien.ne.s.

La décision de la cour israélienne de donner un délai aux «deux parties» pour rechercher un compromis et parvenir à un accord est un détournement d’attention à visée coloniale. C’est aussi une tactique utilisée pour épuiser les protestations en cours et la pression publique sur #SaveSheikhJarrah. D’autres manifestations sont prévues dans les jours à venir, et les habitants s’engagent à rester inébranlables.

Regarder de loin la violence brutale d’Israël contre des manifestant.e.s palestinien.ne.s non armé.e.s qui défendent leurs maisons et leur dignité peut susciter des sentiments de colère mêlés d’impuissance. Nous avons déjà prouvé que l’action collective sous la forme de #BDS fonctionne au mieux pour exprimer une solidarité véritable et efficace. Voici 9 actions que vous pouvez entreprendre pour lutter contre l’impunité israélienne et #SaveSheikhJarrah

AGISSEZ !

  1. Premièrement, utilisez le pouvoir des réseaux sociaux pour mettre en évidence ce qui se passe. Utilisez #SaveSheikhJarrah dans tous vos messages sur les réseaux sociaux. Partagez des images et des vidéos d’activistes de Sheikh Jarrah qui font face à la censure des réseaux sociaux. Amplifiez les voix des résident.e.s palestinien.ne.s de Sheikh Jarrah.
  2. La semaine dernière, Human Rights Watch a déclaré dans son rapport novateur ce que les Palestinien.ne.s disent depuis des décennies. Israël est un État d’apartheid. Maintenant, le consensus mondial se construit. Le régime d’oppression israélien, y compris ses actions à Sheikh Jarrah, correspond à la définition de l’apartheid de l’ONU. Nous pouvons travailler ensemble pour démanteler l’apartheid israélien, car la solidarité mondiale et les boycotts ont contribué à mettre fin à l’apartheid sud-africain. Soutenez notre campagne et utilisez #UNInvestigateApartheid sur les réseaux sociaux pour ajouter votre voix à l’appel mondial.
  3. Les entreprises de sécurité israéliennes réalisent des millions de dollars d’exportations mondiales chaque année en vendant des biens et des services testés sur la population palestinienne autochtone, y compris celles et ceux qui luttent contre le nettoyage ethnique à Sheikh Jarrah. Le système de reconnaissance faciale d’AnyVision et la technologie d’espionnage de NSO sont parmi les exemples les plus évidents des outils de surveillance et de répression de masse de l’apartheid israélien. Israël les teste sur les Palestinien.ne.s et les exporte vers les dictatures et les gouvernements d’extrême droite du monde entier pour soutenir leurs crimes et leurs violations des droits de l’homme. Faites pression sur votre parlement / gouvernement pour imposer un embargo militaire contre Israël #MilitaryEmbargo contre Israël.
  4. G4S et maintenant Allied Universal détiennent une participation de 25% dans l’académie nationale de police d’Israël où la police israélienne apprend la répression brutale et violente utilisée contre les résident.e.s et les militant.e.s de Sheikh Jarrah. Certaines de ces tactiques militarisées finissent par être partagées avec les États-Unis et d’autres forces de police lors d’un entraînement conjoint. Rejoignez notre campagne et exhortez les dirigeants d’Allied Universal à se désengager de l’apartheid israélien. Sur les réseaux sociaux, utilisez #StopG4S pour exiger qu’ils se retirent de l’apartheid israélien.
  5. Hewlett Packard Enterprise et Hewlett Packard (HPE et HP) jouent un rôle clé dans le régime israélien d’occupation militaire, de colonisation et d’apartheid contre les Palestinien.ne.s autochtones. Ils fournissent des systèmes informatiques à l’armée israélienne et entretiennent des centres de données via leurs serveurs pour la police israélienne qui réprime violemment des manifestant.e.s pacifiques défendant leurs maisons à Sheikh Jarrah. Signez l’engagement international et utilisez #BoycottHP sur les réseaux sociaux.
  6. La société basque CAF a signé un contrat pour étendre le service de tramway israélien de Jérusalem Light Rail (JLR) aux colonies illégales. Les colonies sont définies comme des crimes de guerre en vertu du Statut de Rome de la Cour pénale internationale. Le JLR passe par Sheikh Jarrah où des colons illégaux soutenus par l’État israélien, leurs forces militaires et policières tentent de nettoyer ethniquement le quartier palestinien Sheikh Jarrah.Utilisez les réseaux sociaux pour demander #CAFGetOffIsraelsApartheidTrain
  7. Le fabricant allemand de vêtements de sport PUMA parraine l’Association israélienne de football, qui comprend des équipes et des terrains dans les colonies israéliennes illégales, y compris Givat HaMivtar, juste au nord de Sheikh Jarrah dans Jérusalem-Est occupée. Rejoignez la campagne lancée par 200 équipes palestiniennes pour #BoycottPuma. Partagez des actions sur les réseaux sociaux détournant la campagne #OnlySeeGreat de PUMA avec les Palestinien.ne.s #OnlySeeApartheid.
  8. Boycottez tous les produits des colonies israéliennes ! Les produits israéliens comme les dattes et les avocats, dont beaucoup sont produits par des sociétés opérant dans les colonies, se trouvent dans les supermarchés locaux. Demandez à votre supermarché de ne plus en stocker.
  9. L’action internationale peut aider à arrêter Israël sur sa lancée. Envoyez un courriel ou appelez les élus de votre pays et exhortez-les à adopter les conclusions de Human Rights Watch sur l’apartheid israélien et, surtout, ses recommandations visant à conditionner toutes les relations avec Israël au démantèlement de son régime d’apartheid.

Source : BDS Movement

Traduction RF Pour BDS France

Previous post

A l’université du Costa Rica, de nouvelles normes éthiques interdisent le soutien à l’occupation militaire israélienne




Source: Bdsfrance.org