Mars 8, 2020
Par ACRIMED
122 visites


par Acrimed, dimanche 8 mars 2020

Le regain des mobilisations féministes, fin 2017, a fortement contribué à inscrire les violences sexistes et sexuelles à l’agenda médiatique. Des avancées sont à noter, tant dans le traitement de ce phénomène structurel que sur la place des femmes dans les rédactions, concernées elles aussi. Mais beaucoup reste à faire : en ce 8 mars 2020, un point d’étape.

Nous serons présentes et présents pour distribuer le tract suivant en ce 8 mars, pendant les manifestations féministes, dans le cadre de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes.

(cliquer pour agrandir et zoomer)





<!–






<!–

N’hésitez pas à utiliser le pdf ci-dessous pour l’imprimer et le distribuer !

Acrimed est une association qui tient à son indépendance.
Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions.
Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.




Source: Acrimed.org